En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Hydrogène : GRTgaz et Creos veulent créer un réseau de transport entre la France et l'Allemagne

Energie  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com

GRTgaz, le gestionnaire du réseau de gaz français, et Creos, son homologue luxembourgeois, ont annoncé, le 26 mai, leur collaboration en vue de créer un réseau de transport européen 100 % hydrogène. Ce projet, dénommé Moselle Sarre Hydrogène Conversion (mosaHYc), reliera la Sarre (Allemagne), le Grand Est (France) et la frontière Luxembourgeoise. Les deux gestionnaires de réseau vont travailler avec les autorités françaises et allemandes « sur les aspects techniques, politiques et le cadre réglementaire afin de prendre la décision finale d'investissement d'ici 2022 ».

L'objectif est « de rendre accessible une infrastructure de transport d'hydrogène de 70 km, en adaptant des infrastructures gazières déjà existantes », explique GRTgaz. Concrètement, les deux entreprises comptent convertir deux canalisations de gaz existantes pour transporter jusqu'à 20 000 m3 d'hydrogène par heure sur une distance de 70 km entre Völklingen et Perl, en Sarre, et Bouzonville et Carling, en Moselle.

« La première phase du projet consistera à garantir un approvisionnement sécurisé en hydrogène pour des usages de mobilité (train, bus, voitures, poids lourds…) », explique GRTgaz, ajoutant que le réseau pourra « appuyer, à terme, le développement d'usages de l'hydrogène à destination des sites industriels de la Sarre et du Grand Est ».

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager