En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Une étude européenne estime le potentiel de l'Hydrogène dans le secteur des transports routiers

Un programme de recherche européen estime que si l'hydrogène peut permettre de réduire la consommation de pétrole des transports routiers de 40% d'ici 2050 en Europe, de nombreux défis restent à relever pour y parvenir.

Energie  |    |  Estelle Boucly Actu-Environnement.com
   
Une étude européenne estime le potentiel de l'Hydrogène dans le secteur des transports routiers
   
Après l'adoption en 2007 de deux propositions (l'une sur le lancement d'une initiative technologique conjointe (ITC) sur les piles à combustible-hydrogène et l'autre sur l'introduction sur le marché de voitures à hydrogène) suivies d'un Plan en faveur des technologies énergétiques, la Commission européenne a présenté le rapport du programme de recherche, intitulé ''projet HyWays'' destiné à analyser les incidences de l'hydrogène et de son recours envisagé à plus ou moins long terme au sein de l'UE. Ce projet a réuni des entreprises, des instituts de recherche et des agences gouvernementales de dix pays* qui ont participé à 50 ateliers afin d'aboutir à un plan d'action indiquant les mesures destinées à développer l'utilisation de l'hydrogène dans le domaine des transports au travers des piles à combustible (PAC).

Celles-ci constituent en effet une des voies possibles d'utilisation de l'hydrogène en générant de l'électricité via une réaction électrochimique qui ne produit que de la vapeur d'eau. Les PAC pourraient à ce titre se retrouver dans un ensemble de produits de la vie quotidienne comme les voitures, les bus, les bateaux et les avions, ainsi que les installations fixes de production de chaleur et d'électricité dans les secteurs domestique et industriel, mais aussi les téléphones mobiles et les ordinateurs portables…

Dans ce contexte, le rapport du ''projet HyWays'' tente d'analyser les différents modes possibles de production de l'hydrogène afin d'assurer la période de transition des pays de l'UE vers des énergies renouvelables et réduire d'ici 2050 la consommation de pétrole de 40 % dans les transports.
Mais la solution n'est pas simple : actuellement, les hydrocarbures assurent plus de 90% de la fabrication traditionnelle de l'hydrogène. Tous les pays étudiés ont choisi la production d'hydrogène à partir du gaz naturel, de la biomasse et de l'énergie éolienne. L'énergie nucléaire étant considérée comme une option en France, en Finlande, en Espagne, en Pologne et au Royaume-Uni, alors que l'utilisation du charbon est exclue en Finlande, en France et en Norvège..
La Commission précise ainsi que pour réduire les émissions de CO2, la production d'hydrogène peut-être obtenue à partir de combustibles fossiles grâce au piégeage et au stockage du carbone. Par ailleurs la distribution et le stockage sûrs et efficaces de l'hydrogène posent également problème.

Selon le rapport, la compétitivité du marché de l'hydrogène doit donc passer par une réduction du coût de ses applications finales. Des simulations ont ainsi permis de dégager les coûts-bénéfices de son utilisation. Le seuil de rentabilité serait atteint entre 2025 et 2035 avec une totalisation de 16 millions de voitures roulant à l'hydrogène, et d'un investissement cumulatif total dans les infrastructures d'environ 60 milliards d'euros.

Ce rapport est publié à l'heure où un nouveau partenariat de recherche secteurs public/privé doit être approuvé par les Etats-membres pour un montant de 940 millions d'euros destiné au développement de la filière hydrogène.



* Allemagne, Espagne, Finlande, France, Grèce, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne et Royaume-Uni

Réactions13 réactions à cet article

 
Hydrogène

La production d'hydrogène par électrolyse avec du courant produit par des éoliennes serait une solution extrèmement avantageuse, car ,contrairement à l'électricité l'hydrogène peut être stoké

Anonyme | 28 février 2008 à 11h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Hydrogène

Ce qui serait interessant de savoir c'est combien d'éoliennes sont nécessaires pour faire rouler les voitures ?

Anonyme | 29 février 2008 à 09h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Hydrogène

en n'étant pas trop pessimiste sur les rendements :

électrolyse en mode décentralisé: 40%
compression de l'hydrogène pour le stockage : 90%
transport de l'hydrogène : 90%
pertes d'hydrogène sur la durée total d'utilisation (fuites) : -5%
rendement "global" du système moteur électrique/PAC : 35%

soit un rendement énergétique global de 10% (sans intégrer de filière "station service à hydrogène")

pour faire 10 000 km avec une voiture type citadine il faut au minimum 1 MWh électrique. En intégrant le rendement de 10%, il faut une production électrique de 10 MWh. Grosso modo, 1 éolienne de 1 MW permettrait donc d'alimenter 200 voitures pendant un an. Il y a de l'ordre de 35 millions de voiture en France, il faudrait donc 175 000 éoliennes de 1 MW. (en ne considérant que des citadines à 10 000 km/an...)

David | 06 mars 2008 à 08h22
 
Signaler un contenu inapproprié
 
émission de vapeur d'eau?

La combustion d'hydrogène n'émet que de la vapeur d'eau. Mais quelles quantités sont émises pour une voiture qui effectue 100km en ville?
En effet, la vapeur d'eau peut être considérée comme "non polluante", mais suivant les quantités émises, cette vapeur d'eau peut avoir un impact plus ou moins important sur le cycle des précipitations.
A méditer...

Chris | 06 mars 2008 à 10h42
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Hydrogène

Merci pour ce calcul.

Si je me souviens bien, la France a une surface 550 000 km², ce qui fait grosso-modo une éolienne pour 3 km²... en moyenne évidemment, car il y a plein de zones où il n'est pas possible d'en construire.

Vu comme ça, ça a l'air jouable.

A vélo au moins, le rendement est de 100% !

Alex | 06 mars 2008 à 11h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Produire l'hydrogène en continue!

L'hydogène sera inévitablement l'énergie alternative au pétrol, mais pour ne pas agraver notre cas en voulant produire plus d'électricité pour produire l'hydrogène, les chercheur doivent s'orienter vers une production en continue de l'hydrogène sans stockage...
C'est probablement déja dans les tuyaux mais la vanne est fermé volontairement...

LDK

ldk | 06 mars 2008 à 12h31
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:émission de vapeur d'eau?

Je suis bien daccord avec vous Chris.
J'aimerais ajouter deux interrogations.
Il me semble que la vapeur d'eau contribue elle aussi à l'effet de serre. Bien que le nuages refléchissent une partie des rayons solaires dans l'espace, des études ont-elles été faites pour prévoir l'impact que l'utilisation à grande échelle des piles à combustible aura sur le changement climatique?
Deuxièmement, quant toutes les voitures seront équipées de PAC la quantité d'eau rejetée dans l'atmosphère de nos villes n'aurait-elle aucun effet sur le taux d'humidité dans ces mêmes villes ? Ceci pose des questions d'ordre de la santé publique.

J'ai du mal à croire que la communauté scientifique ne se soit pas posée ces questions. Y a-t-elle apporté des réponses?

Jonathan | 07 mars 2008 à 11h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Hydrogène

Stocker l'hydrogène ; a quel cout energetique ? La voiture electrique sera une realité dans une dizaine d'années grace aux progres des batteries











jmpeter

Anonyme | 07 mars 2008 à 22h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Hydrogène

comme je suis d'accord avec vous sur le principe la voiture a hydrogène un jouet de luxe pour pays riche
Ceci étant le rendement d'electrolyse est d'environ70% mais le rendement de compression ç 700,bars est de 60/70%
Dans un contexte futur d'energie propre rare et chère c'est une inepti de gaspiller de l'argent public pour de tels jouets de luxe

Jean-Marie | 07 mars 2008 à 22h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Hydrogène

Le stockage de l'énergie sera un problème majeur du monde a venir
Le stockage de l'hydrogène des qu'il y a transport est tres delicat, couteux en energie soit par la compression ou le rendement est mauvais soit par la liquefaction tres couteux et difficilement utilisable.
On stocke l"electricité dans des conditions correctes dans les barrages, les nouvelles batterie Li-ion Sodium et autres vont apporter des progres considerables. On nfera aussi des progres en stockant l'electricité par l'intermediaire de l'air comprimé. L'hydrogène sera toujours terriblement handicapé par le rendement deporable des piles a combustible.
Le filière hydrogène ? un non sens au point de vue rendement energetique

Ecoenergie | 07 mars 2008 à 22h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Produire l'hydrogène en continue!

l' énérgie éléctrique minimisée la polution d' enveronnement puit elle a un bon utilisation , mais la production de l'énèrgie éléctrique demonde plus d'économie , il faut trové un procédé de realise se problame
désole pour mes fotes de la langue.

Anonyme | 10 mars 2008 à 14h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Hydrogène

l'hydrogène produit par éolienne permet d'utimiser cette énergie à 100% de ses capacités . D'autre part une forte proportion de production électrique par éolienne risque de perturtber fortement le réseau de distribution et nécessitera de disposer de moyen de production de secours.
Le rendement global est faible, j'en conviens, d'autre part le risque d'explosion est beaucoup plus important qu'avec le méthane ( entre 5 et 75% contre 5 à 15%)et l'énergie d'inflammation est très faible ( 0,02mJ contre 0,44 mJ).
Il existê des réseaux de transports en Allemagne, aux USA, au nord de la France (plus de 1.000km) qui ne semblent pas poser de problèmes.
Enfin ce procédé necessite actuellement la mise en oeuvre de métaux précieux qui sont rares et chers .
donc finalement, je suis perplex???. Jacques

Anonyme | 10 mars 2008 à 18h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Et l'hydrogène par le solaire?

Et l'hydrogène par le solaire? On n'en parle pas beaucoup ici, mais j'ai lu qq part sur une dernière (qqs semaines) découverte concernant la séparation des atomes de l'eau à 800°, par lénergie solaire, en piégeant les atomes d'oxigène sur de la ferrite, pour isoler ceux d'hydrogène et le canaliser vers des reservoirs spécifiques. Quelqu'un a lu cet article?
Je suis convaincu que c'est en efet l'hydrogène, l'avenir de l'énergie de la planete.

hydrosol | 21 avril 2008 à 22h17
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager