En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Hydrolien fluvial : bilan positif après quatre ans d'expérimentation à Orléans

Energie  |    |  Sophie FabrégatActu-Environnement.com
Hydrolien fluvial : bilan positif après quatre ans d'expérimentation à Orléans

L'hydrolienne fluviale d'Hydroquest, installée depuis novembre 2014 sur la Loire, dans la ville d'Orléans (Loiret), a été retirée ce mardi 26 juin. Ces quatre années d'expérimentations ont été "riches d'enseignements et ont permis l'émergence d'une nouvelle technologie de production d'énergie renouvelable", se félicite la ville d'Orléans. L'hydrolienne de 40 kV a été raccordée au réseau en 2015, et a produit les besoins d'environ soixante foyers. Le suivi environnemental de l'expérimentation a mis en avant "une bonne acclimatation de la faune à proximité de la barge (…), malgré la sensibilité du fleuve".

L'expérimentation a surtout permis à Hydroquest de valider sa technologie. L'entreprise grenobloise va déployer une ferme fluviale d'une quarantaine d'hydroliennes (2 MW au total) sur le Rhône, à l'aval du barrage de Génissiat (Ain). Elle teste également, pour un an, une technologie à flux transverse, dotée de quatre turbines pour une puissance totale de 80 à 100 kW, sur le site expérimental Seeneoh, à Bordeaux (Gironde).

L'entreprise vise aussi le marché international : fleuves, estuaires et îles, notamment les passes entre les atolls.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…