En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'hydrolienne Sabella D10 à nouveau immergée pour une période de trois ans

Energie  |    |  Dorothée LapercheActu-Environnement.com
L'hydrolienne Sabella D10 à nouveau immergée pour une période de trois ans

L'hydrolienne D10 de 1 MW est à nouveau immergée dans le passage du Fromveur entre l'archipel de Molène et l'île d'Ouessant, au nord de la mer d'Iroise (Finistère). "Les opérations de mises en service opérationnel ont débuté et la machine a d'ores et déjà commencé à produire de l'électricité sur l'île de Ouessant", a précisé la société Sabella. L'hydrolienne avait déjà été immergée durant un an en 2015. Pour sa remise en exploitation, l'entreprise a notamment doublé l'ensemble de la chaîne de conversion pour atteindre l'objectif de cycles de maintenance longs, tous les 8 à 10 ans. "En sus, une capacité de stockage par batteries a été déployée à terre afin de lisser les fluctuations de production induites par la houle et qui peuvent perturber le courant", note Sabella.

Pour cette nouvelle période de tests, l'entreprise vise la fiabilisation de la production, la validation des courbes de performances de la machine ainsi que la mise en place de son modèle d'exploitation commerciale. Des études environnementales sur les potentiels impacts sur le milieu marin seront également lancées. En 2021, deux hydroliennes de plus grande dimension devraient être immergées. Elles seront associées à une capacité éolienne terrestre ainsi que des solutions innovantes de panneaux photovoltaïques.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…