En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'hydrolienne marine d'HydroQuest et CMN prendra le large au printemps 2019

Energie  |    |  Fanny RoussetActu-Environnement.com
L'hydrolienne marine d'HydroQuest et CMN prendra le large au printemps 2019
Environnement & Technique N°382 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°382
[ Voir un extrait du numéro | Acheter le numéro]

HydroQuest et Constructions mécaniques de Normandie (CMN) annoncent que l'hydrolienne marine "HydroQuest Ocean" sera mise en service et raccordée au réseau au printemps 2019. Lauréats de l'appel à projets "Energies renouvelables en mer et fermes pilotes hydroliennes fluviales", les deux acteurs développent en effet, depuis 2016, un projet de démonstrateur pour la filière hydrolienne marine. "Ce projet doit permettre de valider les performances de l'hydrolienne en conditions réelles de fonctionnement, avant sa commercialisation à l'échelle internationale", indiquent ses constructeurs.

Actuellement en cours d'assemblage dans les ateliers CMN de Cherbourg, l'hydrolienne mesure 25 mètres de large et 11 mètres de haut. Elle dispose d'une technologie à deux axes verticaux, et produira une puissance nominale d'1 mégawatt (MW). Par ailleurs, "[elle] se déclinera en un et deux étages pour s'adapter aux différentes profondeurs des gisements marins mondiaux" et disposera d'un fonctionnement bidirectionnel pour "une faible sensibilité à l'orientation du vent", précisent les deux acteurs.

Fin 2018, l'hydrolienne sortira des ateliers de CMN. Elle sera installée sur le site EDF de Paimpol-Bréhat à partir d'avril 2019, avant d'être mise en service pour une première période de douze mois.

"Suite à ce projet, nous souhaitons implanter des fermes commerciales sur des sites à fort potentiel, en France et dans le monde. Notre objectif est de réduire les coûts à moyen terme pour atteindre un prix de l'énergie bien inférieur à 100 €/MWh, faisant ainsi de l'hydrolien marin une alternative performante, au service de la transition énergétique", expliquent Jean-François Simon, président d'Hydroquest et Pierre Balmer, président de CMN.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…