En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Chimie verte : naissance de la société IBN-One

Energie  |    |  Florence RousselActu-Environnement.com

La PME Française Global Bioenergies et la coopérative agro-industrielle Cristal Union viennent de créer une société commune baptisée IBN-One. Détenue à parts égales entre les deux sociétés, elle aura pour mission de construire et d'exploiter la première usine de fabrication d'isobutène à partir de ressources végétales.

Global Bioenergies lui a concédé une licence pour exploiter son procédé de fabrication d'isobutène à partir de sucre, de céréales ou de déchets agricoles. Mis au point dans le pilote industriel de Pomacle Bazancourt (51), voisin d'une sucrerie du groupe Cristal Union, ce procédé consiste à convertir des ressources végétales en isobutène gazeux par fermentation. Ce gaz peut ensuite être traité pour produire différents hydrocarbures dont la molécule de base est l'isobutène et utilisables dans les moteurs à essence, moteurs diesel, pour la fabrication de lubrifiants industriels ou encore comme carburant d'aviation. "Depuis toujours, notre projet a été de concéder des licences non exclusives, usine par usine. La maturité technologique du procédé Isobutène nous permet maintenant de transformer cette perspective en réalité. De nombreuses autres licences devraient être ainsi concédées dans les années à venir", précise Marc Delcourt, P-DG de Global Bioenergies.

La première mission d'IBN-One sera de mener à bien un "avant-projet détaillé" de l'usine, combinant analyses techniques, réglementaires, commerciales, et financières, qui permettront de préciser le projet d'implantation en France. IBN-One devrait financer l'ingénierie de l'usine par un tour de table qui pourrait avoir lieu dès 2016. La construction et le démarrage de l'usine nécessiteront un financement ultérieur. L'usine d'IBN-One pourrait être opérationnelle dès 2018.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…