En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Déchets radioactifs : Saint-Vulbas modifie son PLU et relance l'Iceda

Déchets  |    |  Philippe ColletActu-Environnement.com

Jeudi 6 décembre 2012, le conseil municipal de Saint-Vulbas (Ain) a adopté la modification de son plan local d'urbanisme (PLU). Cette décision a des répercussions nationales puisqu'une faille dans le PLU avait conduit à l'arrêt de la construction de l'Installation de conditionnement et d'entreposage des déchets activés (Iceda), un site d'entreposage de déchets nucléaires construit sur le site de la centrale nucléaire du Bugey et indispensable à la poursuite du démantèlement de neuf réacteurs, dont celui de Brennilis (Finistère) actuellement à l'arrêt.

Le quotidien Le Progrès évoque "une séance municipale houleuse" marquée par la confrontation du maire et des opposants à l'Iceda. Chose rare, le vote s'est déroulé à bulletin secret. Onze élus ont validé le nouveau PLU et deux s'y sont opposés.

Au début de l'année, le tribunal administratif de Lyon avait annulé le permis de construire de l'Iceda au motif que le PLU de Saint-Vulbas ne prévoyait pas que le site du Bugey reçoive des déchets issus du démantèlement des réacteurs français. En effet, l'ancien PLU interdisait les occupations du sol "non liées" et "nécessaires" au fonctionnement de la centrale du Bugey. Le nouveau PLU corrigeant cette faille, EDF peut maintenant déposer une nouvelle demande de permis de construire pour poursuivre les travaux.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…