En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

ICPE : certains systèmes de récupération de chaleur vont être soumis à déclaration

Risques  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com

Les systèmes de récupération de la chaleur par dispersion d'eau dans des fumées seront bientôt soumis au régime de la déclaration avec contrôle périodique (DC) au titre de la rubrique 2921 de la nomenclature des installations classées (ICPE).

Le ministère de la Transition écologique soumet en effet à consultation publique jusqu'au 9 septembre un projet de décret qui prévoit ce classement. « Un condenseur par voie humide d'une chaufferie collective a été identifié comme l'une des origines d'un cas groupé de légionelloses en décembre 2019 », justifie-t-il.

Le décret est accompagné d'un projet d'arrêté qui vise à rendre applicable à ces installations les prescriptions pertinentes de l'arrêté du 14 décembre 2013 relatif aux installations de refroidissement évaporatif par dispersion d'eau dans un flux d'air de type « tours aéroréfrigérantes ». « Un échéancier d'application des dispositions, en termes d'exploitation des installations (suivi, entretien, surveillance, formation du personnel, études) et de gestion du risque lors d'un épisode de prolifération des légionnelles, est prévu jusqu'au 1er janvier 2025 », indique le ministère.

Les deux projets de textes doivent être examinés par le Conseil supérieur de la prévention des risques technologiques (CSPRT) lors de sa réunion du 15 septembre.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

 
 
Nouvelle édition du Bréviaire des Installations classées