Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Création d'un pôle dédié à l'identification des micro-algues toxiques

Risques  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com

L'Ifremer a annoncé le 1er juin 2012 le rapprochement des moyens humains et des compétences de son laboratoire Environnement ressources de Concarneau et de la Station de biologie marine du Muséum national d'Histoire naturelle de Concarneau, ainsi que l'acquisition et la mutualisation d'équipements.

Le rapprochement de ces pôles de recherche intervient dans le cadre du programme Pidetox qui a pour objectifs principaux l'identification morpho-génétique de microalgues potentiellement toxiques, la création d'une base de données de ces microalgues et d'une banque d'échantillons d'ADN de référence.

"Deux ailes de la Station de Biologie marine du Muséum ont ainsi été entièrement réaménagées pour ce projet", rapporte l'Ifremer, précisant que "la première aile de 280 m² héberge depuis quelques semaines une quinzaine de personnes de l'Ifremer de Concarneau (8 bureaux, 6 laboratoires) et la seconde aile de 167 m² est dédiée aux équipes du Muséum et aux laboratoires de recherche communs (2 bureaux, 9 laboratoires)".

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Votre conseil en droit de la Santé et de l’Environnement Huglo Lepage Avocats