En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'Ifremer complète la cartographie de la biodiversité des fonds marins côtiers de Bretagne

Biodiversité  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
Le navire océanographique de l'Ifremer ''Thalia'' quitte Brest le 4 mars dans le cadre de la campagne REBENT 20, le réseau de surveillance du benthos, qui se déroule jusqu'au 10 mars sur trois sites : la Rade de Brest, le Goulet et la baie de Camaret.

Dans le cadre du REseau BENTique (ou REBENT) coordonné par l'Ifremer, la faune et la flore des fonds marins côtiers de Bretagne font, depuis 2003 l'objet d'un inventaire dont l'objectif est de cartographier le benthos, c'est-à-dire l'ensemble des organismes vivant sur les fonds sous-marins.

La campagne vise à compléter la cartographie, entamée depuis 2007, de la nature des fonds de la Rade de Brest qui conserve une grande variété d'espèces (coquilles, praires, maërl...) , du Goulet de Brest et de la Baie de Camaret qui comprend un herbier à zostères remarquable.

Mis en place d'abord autour de la région pilote Bretagne en 2003, le REBENT a été étendu depuis à l'ensemble des façades littorales métropolitaines, dans le cadre de la Directive européenne Cadre sur l'Eau (DCE). Il est piloté en collaboration avec plusieurs partenaires scientifiques (dont l'UBO, le MNHN, le CEVA, l'IUEM, et le CNRS) et financiers (dont la Région Bretagne, la DIREN, et la Fondation Total pour la biodiversité et la mer).

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager