Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Destruction d'espèces protégées : Ikea condamné à 30.000 euros d'amende

Biodiversité  |    |  Actu-Environnement.com
Le groupe suédois d'ameublement Ikea a été condamné jeudi par le tribunal correctionnel d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) à 30.000 € d'amende, dont 10.000 € avec sursis, pour avoir détruit sans autorisation des espèces protégées.

En 2008, alors qu'elle construisait une plateforme logistique sur un terrain du port de Marseille situé à Fos-sur-Mer, l'entreprise avait détruit plusieurs espèces de fleurs, d'oiseaux, et de reptiles, alors que son autorisation préfectorale ne portait que sur des espèces d'orchidées, dont le groupe s'engageait à compenser la destruction.

L'entreprise dispose de dix jours pour faire appel.

Réactions9 réactions à cet article

 
si seulement il n'y avait que ça...

Si seulement il n'y avait que ça ! quand on voit comment les employés sont traités (dernières grèves) et à quel point les meubles fait en panneaux de particules sont mauvais pour notre santé... malheureusement quand j'ai emménagé je n'étais pas consciente de tout ça, maintenant je ré-amménage petit à petit mon appart en éliminant les meubles Ikea ! mieux vaut peu, mais de bonne qualité ! ce qui est bon pour l'environnement l'est d'autant plus pour nous..

greeneuz | 04 juin 2010 à 18h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 
autorisation de détruire des espèces protégées

Comment peut-on avoir l'autorisation de détruire des espèces protégées???
la compensation étant seulement financière j'imagine.
or, l'argent peut-il compenser la biodiversité?

fabien1983 | 07 juin 2010 à 09h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:autorisation de détruire des espèces protégées

Même réaction: comment peut-on autoriser la destruction d'espèces protégées???

Et je trouve que 30.000 euros pour eux c'est de l'argent de poche... Et cet argent, où va-t-il???

superman | 07 juin 2010 à 13h42
 
Signaler un contenu inapproprié
 
QUE 30 000 € ..

ça va ça coûte pas trop cher de détruire des espèces protégées..

lilarot | 07 juin 2010 à 19h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:autorisation de détruire des espèces protégées

En matière de protection de l'environnement et de la Biodiversité, on nage en pleine hypocrisie!Hélas les droit de les détruire existe moyennant compensation! Les espèces, l'homme y compris, vivent en symbiose avec de nombreuses autres espèces, or si on peut envisager de déplacer une espèce, on ne peut pas recréer son milieu en intégralité, faute de le connaître avec précision.Donc une espèce déplacée a de nombreuses chances de ne pas s'adapter à son nouveau milieu, mais que je sache il n'y a guère de suivi de la réadaptation. Malheureusement il n'y a pas qu'Ikéa qui soit autorisé à détruire des espèces protégées, les constructeurs d'autoroutes et de LGV aussi, mais elles sont rebaptisées écologiques.
Pas de problème, à force c'est l'homme qui disparaîtra et la nature reprendra ses droits.

ya basta | 07 juin 2010 à 20h54
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:si seulement il n'y avait que ça...

je suis tout à fait d'accord avec toi.
je pense meme que ce type d'article devrait faire la une des journaux pour permettre aux clients potentiels d'Ikéa de connaître l'impact de leurs achats...

fabien1983 | 08 juin 2010 à 09h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:QUE 30 000 € ..

en terme financier, effectivement, ce n'est pas ce type d'amende qui va dissuader les industriels de faire ce qu'ils veulent de la planète.
en revanche, en terme de biodiversité et d'impact sur nos vies, l'impact est énorme!
seulement, ça ne rentre dans aucune sorte de logique financière, comptable, alors ça n'intéresse personne...

fabien1983 | 08 juin 2010 à 09h31
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:autorisation de détruire des espèces protégé

j'ai entendu une phrase pleine de sens récemment... il s'agit d'une scientifique qui disait: "nous nous faisons actuellement du souci pour notre planète. Mais il ne faut pas se tromper: la nature s'en sortira toujours, elle reprendra ses droits comme elle l'a toujours fait. En revanche, c'est l'espèce humaine qui est en danger et qui se détruit toute seule. Ne nous faisons pas de souci pour notre planète mais plutot pour nous!"

fabien1983 | 08 juin 2010 à 09h35
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:si seulement il n'y avait que ça...

ça ne fera jamais la une des journaux, IKEA meuble des millions de familles, en France et ailleurs, et les dirigeants on certainement de bon copains dans les médias. Pendant la grève ils achetaient des mots clés google pour que les gens soit dirigés vers LEUR version du conflit... de toute façon, même si un tel article était publié, je ne suis pas même pas sûr que les gens se remettraient en question. l'appel de l'argent est souvent plus fort...

greeneuz | 14 juin 2010 à 13h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

MCI Propreté : une innovation digitale au service de la Propreté Urbaine Infinitri