En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Ile-de-France : le plan de mobilisation pour les transports collectifs est lancé

Transport  |    |  Sophie Fabrégat Actu-Environnement.com

2,745 milliards d'euros vont être investis dans les transports collectifs en Ile-de-France sur la période 2010-2013, dont 1,084 milliards par l'Etat et 1,661 milliards par la région Ile-de-France.

C'est ce que prévoit la convention particulière relative à la mise en œuvre du plan de mobilisation pour les transports collectifs, signée le 26 septembre, par Daniel Canepa, préfet de la région d'Ile-de-France, préfet de Paris et Jean-Paul Huchon, président de la Région Ile-de-France et président du Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif).

Ce plan devrait permettre d'accélérer le financement des opérations de transport en commun inscrites au contrat de projets 2007-2013 et au protocole conclu dans le cadre du plan espoir banlieues, et de financer, à hauteur de 1,051 milliards d'euros, un programme complémentaire d'opérations, dont l'amélioration des RER C et D, le prolongement d'Eole à l'Ouest, la Tangentielle Nord, les premiers travaux de réaménagement du pôle de Juvisy, la poursuite de projets de métro, de tramways (dont notamment le T1, leT3, le T7 et le TCSP Massy-Saclay).

''Dans le prolongement du protocole conclu le 26 janvier 2011 en faveur des transports en Ile-de-France, cette convention vient concrétiser la volonté partagée de l'Etat et de la Région Ile-de-France de développer et améliorer les transports collectifs franciliens'', indique le communiqué de presse de la région.

Au total, le protocole Grand Paris Express prévoit un investissement global de 32,4 milliards d'euros d'ici à 2025. Les collectivités locales et l'Etat devraient financer le projet à hauteur de 9 milliards d'euros chacun. Les collectivités locales et l'Etat devraient financer le projet à hauteur de 9 milliards d'euros chacun. ''Des ressources fiscales nouvelles d'euros [TIPP Grenelle, redevance pour création de bureaux, taxe touchant les propriétaires de logements et de bureaux à proximité des gares], à hauteur de 7 milliards, et 7 autres milliards d'euros provenant du grand emprunt sont également prévus'', précisait alors la région Ile-de-France.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager