En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les Français ont désormais une image positive des produits contenant des matières recyclées

Selon un sondage réalisé cet été par l'institut TNS-Sofres à la demande d'Eco-Emballages, les Français ont une image positive des produits contenant des matières premières recyclées et leur confèrent une véritable valeur ajoutée.

Déchets  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com
   
Les Français ont désormais une image positive des produits contenant des matières recyclées
   
Sachant qu'à l'heure actuelle 59 millions de Français sont concernés par la collecte sélective des emballages ménagers, l'éco-organisme Eco-Emballages en charge du financement de cette collecte a souhaité connaître l'image des produits fabriqués à partir de matières recyclées (dit « en recyclé ») auprès des consommateurs. Il a pour cela demandé à l'institut TNS-Sofres de réaliser un sondage sur le sujet et de faire le point sur cette perception. Cette étude s'inscrit également dans le cadre des évolutions réglementaires actuelles sur l'utilisation du plastique recyclé en contact alimentaire. Résultat, l'image des produits en recyclé est très positive auprès de la population. Les personnes interrogées ont en effet contredit l'idée selon laquelle ces produits sont souvent de moins bonne qualité que les autres (73%), qu'ils sont en général fabriqués par des marques bas de gamme (73%) ou qu'ils n'inspirent pas confiance (81%). D'ailleurs, elles sont 84% à déclarer acheter des produits en recyclé. Cependant, certains le font en connaissance de cause (34%) alors que d'autres pensent qu'ils en achètent sans le savoir (53%).

L'idée de consommer des produits en recyclé ne semble donc plus rencontrer de tabous ou de réticence chez les consommateurs. Pourtant, ces derniers n'ont qu'une connaissance approximative de l'offre. S'ils connaissent bien le papier, les emballages, les textiles ou encore le papier toilette, ils conçoivent plus timidement qu'un jouet, qu'une voiture ou que des équipements sportifs puissent être fabriqués à partir de matière recyclée. Ils semblent néanmoins conscients que le recyclé n'appartient pas à un circuit de distribution spécifique et n'est pas circonscrit à un type de rayon réservé. 8% des interrogés ont affirmé spontanément qu'il n'y a aucun moyen de reconnaître un produit en recyclé par rapport à un autre. Selon Eco-Emballages, ces chiffres rendent compte d'une évolution majeure de l'image du recyclé. Identifié il y a peu à un déchet ou à un sous-produit, le produit en recyclé est désormais un produit comme un autre. La perception du recyclé est passée d'une utilisation fermée à quelque chose qui aujourd'hui a sa place dans l'économie, estime Bernard Hérodin, Directeur Général d'Eco-emballages.

Le produit en recyclé est même considéré par les Français comme ayant une véritable valeur ajoutée puisque le fait de savoir qu'un produit contient des matières recyclées déciderait 73% des personnes interrogées à l'acheter. L'image de la marque fabriquant de tels produits en serait même améliorée selon 75% des Français sondés. Pour Eco-Emballages, c'est un cas unique où les consommateurs ont devancé les grandes tendances et sont en avance sur les industriels. Alors que les Français voient l'utilisation du recyclé comme un point positif, les entreprises se contentent souvent de diffuser des messages qui restent théoriques. Selon l'Eco-organisme, cette tendance est une opportunité pour les entreprises : celles qui utilisent déjà dans leurs emballages des matériaux recyclés ont donc intérêt à en informer leurs consommateurs. Dans cette optique, Eco-Emballages a mis en place des partenariats avec certaines marques afin de favoriser l'identification des produits contenant des matières recyclées. Des messages encourageant les produits en recyclé et plus généralement le tri sélectif vont apparaître sur certains produits d'emballage (bouteille de lait, boîte de céréales, flacon de shampoing, etc).

Cependant, la confusion qui peut exister entre « produit contenant des matières recyclées » et « produit recyclable » risque de se maintenir malgré ces informations. De même que celle entretenue par le Point vert qui rappelons-le ne signifie pas que le produit est recyclable ou recyclé mais témoigne que le fabricant cotise à Eco-Emballages pour financer la collecte et le recyclage de l'emballage de son produit. Eco-Emballages envisage d'éclaircir la situation mais estime que cela nécessite encore un peu de temps pour que les consommateurs gagnent en maturité.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager