En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Inauguration de l'institut international de l'énergie nucléaire

Energie  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com

Le ministre de l'énergie Eric Besson a inauguré le 27 juin à Saclay l'Institut international de l'énergie nucléaire annoncée par le Président de la République en mars 2010. Cet institut vise à "donner accès à l'ensemble des formations disponibles en France dans le domaine du nucléaire" et de permettre à la France de "saisir les opportunités industrielles dans les pays désireux d'accéder à l'électricité nucléaire". Concrètement l'institut est destiné à former les étudiants "qui seront demain des décideurs dans leurs pays."

Car "malgré l'accident de Fukushima, malgré les décisions de certains de nos voisins, le nucléaire reste une technologie d'avenir. Les principaux débouchés, qu'il s'agisse de la Chine, de l'Inde, ou des Etats-Unis, restent ouverts", a expliqué Eric Besson. "Les pays ayant décidé de se retirer ou de ne pas s'ouvrir à l'énergie nucléaire ne représentent qu'une part infime du marché mondial", ajoute-t-il.

Réactions1 réaction à cet article

 

5,5 % de l'énergie primaire mondiale (environ 660 Mtep pour 12 Gtep au total). Une part qui continue de diminuer avec l'électricité renouvelable et les centrale thermique à flammes (World Energy Outlook IEA, 2009). Un marché international de niche, couteux, et surtout dangereux - même pour les pays qui s'en retirent ou ne s'y ouvrent pas.
Des propos d'un ministre à relativiser.

Hannicare | 29 juin 2011 à 17h11
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager