En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'Etat soutient la restauration de la biodiversité dans le Var après les incendies

Risques  |    |  Agnès SinaïActu-Environnement.com

Plusieurs milliers d'hectares d'espaces naturels ont été incendiés fin juillet sur le littoral varois. Parmi ceux-ci, le cap Taillatet, le cap Lardier à Ramatuelle et la Croix-Valmer sont des sites du Conservatoire du littoral. Le Parc national de Port-Cros et le Conservatoire d'espaces naturels de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur ont pour mission de préserver leur biodiversité.

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a annoncé le 10 août qu'il allait débloquer 80.000 € pour le Parc national de Port-Cros afin de mobiliser les moyens humains temporaires nécessaires à deux types d'action : le renforcement des mesures exceptionnelles de sensibilisation des visiteurs des îles sur les risques d'incendie, et les opérations de lutte contre l'érosion des sols tels que paillages et fascinages dans les zones les plus sensibles.

Le Conservatoire d'espaces naturels de PACA sera doté de 50.000 €, notamment afin de conforter les moyens en personnel destinés à protéger le lézard ocellé et de la tortue d'Hermann, deux espèces protégées particulièrement touchées par les incendies.

Le Conservatoire du littoral recevra 35.000 € pour mener les premiers travaux de mise en sécurité du sentier du littoral, engager la reconstruction des passages dangereux, les opérations d'orientation du public et la réouverture de certains tronçons.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Agnès Sinaï

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…