En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La mise en place d'une indemnité kilométrique vélo est-elle possible ?

Transport  |    |  Déborah Paquet  |  Actu-Environnement.com

La Coordination interministérielle pour le développement de l'usage du vélo a publié la synthèse de son étude sur l'indemnité kilométrique vélo. Le document se découpe en trois parties.

Tout d'abord, la coordination dresse un état des lieux de l'usage du vélo comme mode de déplacement pour les trajets domicile-travail en étudiant également les aides financières disponibles pour les salariés. Ici, les auteurs prennent en exemple les démarches entamées en Europe, notamment aux Pays-Bas et au Danemark.

Ensuite, l'étude détaille les impacts d'une augmentation de la pratique du vélo qu'engendrerait la mise en place d'une indemnité kilométrique. Quel serait l'effet sur la santé, l'exposition à la pollution, les accidents de la route et sur les inégalités de revenus ? Enfin, les auteurs proposent un chiffrage socio-économique et budgétaire pour accompagner un tel dispositif.

La Coordination interministérielle développe trois scénarios de mise en oeuvre d'une incitation financière en faveur du vélo, allant du plus simple au plus complet. Le premier scénario suggère d'ajouter au barème kilométrique fiscal les items "vélo" et "vélo à assistance électrique" sans que d'autres dispositions soient prises. Ainsi, seraient indemnisés les déplacements professionnels effectués à vélo ainsi que pour le trajet domicile-travail, quand le trajet n'est pas desservi par les transports en commun.

Le deuxième scénario "prolongerait le premier en instituant, par un article inscrit au code du travail, la faculté pour l'employeur de verser des indemnités kilométriques vélo quelle que soit la localisation de l'entreprise".

Le troisième scénario propose, enfin, d'ajouter au code du travail l'obligation du versement de l'indemnité. Ainsi, "tous les employeurs devraient alors accorder l'indemnité aux salariés qui en feraient la demande".

L'étude complète est disponible sur le site du ministère.

Réactions1 réaction à cet article

 

Citation: "Quel serait l'effet sur la santé, l'exposition à la pollution, les accidents de la route?" Excellentes préoccupations! Le cycliste est exposé aux intempéries, à la pollution et en cas d'accident il n'a aucune protection. L'avantage qu'il a par rapport aux motos est de ne pas être écrasé et broyé par le poids de sa machine glissant sur le sol.
Indemniser les cyclistes sur leur trajet domicile travail ne pourras se faire comme pour les voitures sur la BASE DE LA PUISSANCE fiscale du moteur ;-) La logique exigerait une clause de saisonnalité pour tenir compte des difficultés hivernales.

ami9327 | 06 février 2014 à 14h25
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager