Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

L'indice de réparabilité gagne en visibilité

Déchets  |    |  Florence Roussel
L'indice de réparabilité gagne en visibilité

Mis en place en janvier 2021, l'indice de réparabilité doit désormais être affiché sur de nouveaux produits. À compter du 5 novembre, les aspirateurs (filaires, non filaires ou robots), les lave-vaisselles, les lave-linges (à chargement par le haut) et les nettoyeurs à haute pression doivent être accompagnés, en magasins et sur les sites de vente en ligne, d'une notation de 1 à 10 informant sur leur caractère plus ou moins réparable. Cet affichage obligatoire doit inciter le consommateur à choisir un produit dont la durée de vie sera théoriquement plus longue. Les smartphones, ordinateurs portables, téléviseurs, tondeuses à gazon, lave-linges à hublot ont été les premiers produits à l'arborer et l'association Halte à l'obsolescence programmée (HOP) salue son utilité. Encore faut-il qu'il soit réellement affiché.

À l'occasion d'une action coup de poing réalisée, le 3 novembre, dans un hypermarché, l'association HOP a constaté l'absence d'indice de réparabilité pour de nombreux appareils. « Il s'agit d'un outil important pour les consommateurs, puisque, d'après une enquête Eurobaromètre, 77 % des citoyens européens préfèreraient réparer leurs équipements plutôt que d'en changer, ainsi que pour l'environnement », rappelle l'association. HOP profite donc de l'extension de l'indice à de nouveaux produits pour exiger l'application par tous les fabricants et distributeurs de l'obligation d'affichage et un renforcement des contrôles. Surtout que la DGCCRF a, elle aussi, constaté de nombreux oublis. Selon son enquête, présentée en septembre dernier et réalisée en 2021, 52 % des établissements contrôlés montraient des anomalies, qu'il s'agisse de magasins physiques ou de sites internet.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]