En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Energies renouvelables : la France signe un partenariat avec l'Indonésie

Energie  |    |  Agnès SinaïActu-Environnement.com

Lors de son déplacement en Indonésie les 27 et 28 février 2017, le ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, a inauguré un nouveau "club export énergies renouvelables" avec le ministre indonésien de l'Energie et des Ressources minérales, Ignasius Jonan.

La démarche, relayée par le service économique de l'ambassade de France à Jakarta, avec l'appui des bureaux de Business France et de l'Agence française de développement (AFD) en Indonésie, s'inscrit dans le cadre du partenariat stratégique franco-indonésien, dont l'énergie constitue un volet important.

Egalement développées en Afrique de l'Est, dans l'Océan indien et au Moyen-Orient, ces initiatives "permettent de fédérer les entreprises françaises, à l'échelle d'un pays ou d'une région, afin de mener des actions collectives de promotion de la filière auprès des décideurs locaux, répondre plus efficacement aux besoins, construire des partenariats durables et dialoguer d'une seule voix avec les autorités locales lorsque des freins au déploiement de ces technologies sont identifiés", souligne le ministère des Affaires étrangères.

Le groupe de travail "export" du comité stratégique des filières éco-industries est animé par le Syndicat des énergies renouvelables (SER) et réunit le ministère de l'Economie, le ministère de l'Environnement, le ministère des Affaires étrangères, Business France et des entreprises de la filière.

Parmi les entreprises impliquées dans ce partenariat, Engie développe un portefeuille de projets renouvelables en Indonésie (géothermie, solaire, hydroélectricité, biomasse, énergies marines). La présence du groupe est essentiellement marquée dans le domaine de l'exploration géothermique sur trois sites localisés à Sumatra. Akuo Energy, producteur français indépendant d'électricité d'origine renouvelable, a signé un protocole d'accord en février 2015 avec la société pétrolière publique indonésienne Pertamina pour le développement de centrales de production d'électricité à partir d'énergies renouvelables (solaire, éolien, énergie thermique des mers) et avec la société régionale indonésienne Perusda Bali pour le développement de 100 mégawatts de projets photovoltaïques.

Sont aussi présentes les entreprises Bardot Groupe, spécialiste de l'énergie thermique des mers, EDF, sur l'intégration des énergies renouvelables dans le réseau, Enertime, pour la production d'électricité renouvelable à partir de chaleur, Sabella, société d'ingénierie et de maîtrise d'oeuvre dans le domaine des énergies marines et plus particulièrement des hydroliennes basée à Quimper, qui souhaite développer un projet pilote hydrolien en Indonésie avec l'appui des autorités locales.

Le lancement du club export français a été suivi par la signature d'un protocole d'entente entre le SER et sa contrepartie locale, le Masyarakat Energi Terbarukan Indonesia (METI) – Indonesia Renewable Energy Society. Cet accord prévoit notamment un renforcement des actions de collaboration commerciale, industrielle, de recherche et développement, de formation et des échanges de pratiques exemplaires en matière de réglementation.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Agnès Sinaï

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…