Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

L'industrie manufacturière à la recherche d'efficience énergétique

L'industrie manufacturière est responsable de 18 % des émissions de gaz à effet de serre en France. Des rejets en baisse ces quarante dernières années grâce à un travail sur les process, mais également sur la conception des bâtiments. Exemple en Aveyron.

Reportage vidéo  |  Gouvernance  |    |  Baptiste Clarke  |  Actu-Environnement.com
Actu-Environnement Le Mensuel N°421 Cet article a été publié dans Actu-Environnement Le Mensuel n°421
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

L'industrie manufacturière rassemble toutes les activités de transformation physique ou chimique de matériaux, substances ou produits en un autre bien, et celles de la construction. Ces activités sont à l'origine de l'émission de 78 millions de tonnes de CO2 chaque année (données 2019). C'est le quatrième secteur contributeur à l'échelle nationale.

Entre 1990 et 2019, ce secteur a toutefois réduit de près de 50 % ses émissions, ce qui représente 62 % de la réduction totale des émissions de GES de la France sur cette période. Des chiffres qui devraient encore évoluer dans les prochaines années à la suite du programme de décarbonation de l'industrie lancé dans le cadre du Plan de relance. Avec en ligne de mire la neutralité carbone en 2050, comme le prévoit la Stratégie nationale bas carbone (SNBC).

Et depuis 1990, les technologies ont évolué, surtout ces dernières années, avec l'utilisation croissante des énergies décarbonées et l'amélioration de l'efficacité énergétique. Cela concerne aussi bien les procédés de fabrication que la conception des bâtiments industriels. L'usine flambant neuve de Nutergia, en pleine campagne aveyronnaise, en est une bonne illustration. Voir le reportage vidéo.

L'entreprise y a installé des panneaux photovoltaïques, des systèmes de ventilation performants, des puits canadiens, des toitures végétalisées. L'intérieur bénéficie de beaucoup de lumière naturelle et la production d'air chaud et froid pour le process de fabrication a été optimisée… Elle a aussi fait le choix de matériaux de construction locaux et recyclables.

Aujourd'hui, au-delà de la réglementation, les acteurs industriels sont aussi poussés par l'opinion publique, qui exige de la cohérence entre les produits fabriqués et la politique globale de l'entreprise. Fabricant de compléments alimentaires pour la santé et le bien-être, Nutergia se devait de faire plus pour son nouveau site, en attendant une généralisation de ce type d'approche.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Baptiste Clarke

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Economie circulaire : une expertise juridico-technique en droit des déchets LPA-CGR avocats