Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

La Commission européenne veut une industrie textile plus durable

Gouvernance  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com

La Commission européenne met en consultation, du 5 janvier au 2 février 2021, une stratégie pour des textiles durables. « Cette stratégie facilitera la transition de l'Union européenne vers une économie circulaire, neutre pour le climat, dans laquelle les produits sont conçus pour être plus durables, réutilisables, réparables, recyclables et économes en énergie », estime l'exécutif européen.

Elle devra également permettre à l'industrie textile européenne de se relever de la crise de la Covid-19. Celle-ci représentait, en 2019, 160 000 entreprises, 1,5 million d'emplois et un chiffre d'affaires de 162 milliards d'euros. Cependant, une grande part des 26 kg de textiles consommés chaque année par le consommateur européen provient d'un pays tiers. Et 11 kg finissent à la poubelle chaque année...

L'industrie européenne doit donc se faire une place malgré le phénomène de la « fast fashion », qui se traduit par une durée de vie de plus en plus courte des habits. Elle est compétitive sur les textiles techniques et les vêtements de mode haut de gamme, mais se heurte, dans les autres domaines, « à des règles du jeu inégales en raison de réduction des coûts de production et des normes environnementales et sociales dans les pays tiers ». Seule une action coordonnée à l'échelle communautaire peut être efficace, estime la Commission.

Elle souhaite donc mettre en place un cadre et des incitations pour renforcer la compétitivité, la durabilité et la résilience du secteur textile européen. Les investissements seront soutenus dans les processus de production plus durables, mais aussi la conception, les nouveaux matériaux, les nouveaux modèles commerciaux, l'infrastructure, l'innovation...

« Pour stimuler le marché européen des textiles durables et circulaires, l'initiative pourrait envisager de fixer des objectifs visant à intensifier considérablement les efforts de réutilisation et de recyclage ainsi que les marchés publics écologiques dans l'UE », indique la Commission.

 

Réactions1 réaction à cet article

 

En clair, du "bon" textile vertueux made in Europe et très cher pour les riches (du "bio" ?) et la masse paupérisée suite COVID aura du textile importé. Salauds de pauvres !

Albatros | 12 janvier 2021 à 18h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Boostez votre performance avec LRQA grâce à l'ISO 50001 ! LRQA France SAS