En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'injection de biométhane dans les réseaux a doublé en 2018

Energie  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com
Actu-Environnement Le Mensuel N°389 Cet article a été publié dans Actu-Environnement Le Mensuel n°389
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

La filière du gaz renouvelable vient de publier sa quatrième édition du Panorama du Gaz Renouvelable. Et elle en est fière. GRDF, GRTgaz, le Syndicat des énergies renouvelables (SER), le SPEGNN et Teréga annoncent que la quantité de gaz renouvelable injecté dans les réseaux a doublé en 2018.

Trente-deux nouveaux sites français ont été mis en service l'année dernière. Ce qui porte à 76, le nombre d'installations raccordées. 714 GWh de biométhane ont été injectés, mais la capacité maximale annuelle d'injection atteint 1.206 GWh fin 2018. Les projets, en fil d'attente, sont nombreux et vont vite faire grimper la capacité totale d'injection à 1.400 GWh.

"Le développement de la filière du gaz renouvelable traduit une dynamique territoriale bien réelle", prône la filière, en quête de soutien. Et pour cause, le projet de Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE), présenté le 25 janvier dernier, a été une vraie douche froide. "Le projet de PPE marque un recul net des ambitions. Celui-ci prévoit désormais que le biogaz atteindra 7 % de la consommation de gaz en 2030, à condition qu'une baisse très significative des coûts de production soit enclenchée dès 2023. Tandis que l'objectif de 10 % est conditionné à une baisse des coûts encore supérieure", résume la filière. Elle ajoute qu'aucune autre filière de production d'énergies renouvelables, aujourd'hui mature, n'a vu son déploiement conditionné à un tel effort de réduction des coûts dans un délai aussi bref. Tous les acteurs espèrent bien influer sur la PPE finale. Ce panorama est un premier argument.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager