Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Innovation dans l'automobile et aéronautique : 101 nouveaux lauréats

Transport  |    |  Dorothée Laperche  |  Actu-Environnement.com

46 nouveaux projets automobiles et 55 aéronautiques ont été retenus dans le cadre des fonds de soutien à la modernisation des filières automobile et aéronautique. Ceci porte au total, le nombre de lauréats à 689 (pour 1 830 candidats).  « La mise en œuvre du dispositif est un challenge important, la cadence d'instruction – réalisée par BPI France - est soutenue : cela revient à un projet par jour », a pointé le cabinet d'Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l'Économie.

Dans le contexte de la crise sanitaire, le Gouvernement a effet lancé en mai et juin dernier deux fonds dédiés pour apporter un soutien et permettre aux deux filières de se diversifier mais également gagner en compétitivité. Les quatre priorités fixées : relocaliser des productions dans les territoires, moderniser les lignes de production, soutenir l'innovation et décarboner.

Pour ce qui concerne la décarbonation, cet objectif a été visé par 12 des lauréats de l'automobile et 15 de l'aéronautique. « Deux lauréats peuvent être mis en avant, a estimé le cabinet d'Agnès Pannier-Runacher. Le groupe SAB, une fonderie tournée essentiellement vers le secteur automobile qui a utilisé l'appel à projets pour moderniser son outil de production, réduire son impact environnemental en maîtrisant sa consommation énergétique et en recyclant les rebuts de la fonderie. Elle compte également se tourner vers de nouveaux marchés : véhicules électriques et hydrogène, la défense et le médical ».

La seconde entreprise mise en lumière est Aura Aero qui conçoit, fabrique et opère des avions de haute voltige. Elle souhaite développer un avion électrique pour transporter des passagers et du fret à l'échelle régionale.  L'appel à projets va permettre de développer une plateforme de stimulation digitale pour faciliter la conception de cette nouvelle gamme d'avion mais également une plateforme d'essai de ces derniers.

Reste à connaître les prochains résultats des dossiers déposés fin juin et encore en cours d'instruction. Le dispositif sera également reconduit avec une dernière relève des projets prévue le 7 septembre 2021.

Réactions1 réaction à cet article

 

Après avoir dépensé des sommes colossales en CICE, on remet le couvert. On change le nom, on remet une pièce pour faire tourner la BPI et c'est reparti.
De belles promesses auxquelles il est de plus en plus difficile de croire tant les précédents sont nombreux et décevants...

Quant à développer le transport aérien local/régional, on marche carrément sur la tête. Qu'il soit électrique (l'électricité, c'est bien connu ça tombe du ciel, sans aucune pollution... blablabla) ou thermique, à partir du moment où il faut lutter contre la gravité en plus de l'inertie, on consomme forcément plus que par le sol (exception éventuelle sur les dirigeables, pour les puristes et pointilleux).

Et tout ça pour aider des industries qui, si elles avaient des visions longs termes, auraient déjà depuis longtemps dû engager ces investissements sur leurs fonds propres (au lieu de rémunérer le secteur de la finance... merci libéralisme, macronisme...)

Tombour | 27 juillet 2021 à 19h29
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager