Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

InnoVent prospecte dans l'éolien marocain

Gouvernance  |    |  Maghreb confidentiel

Le vent marocain attirait déjà les géants mondiaux de l'éolien. Il intéresse désormais également les juniors. Le français InnoVent, basé à Villeneuve d'Ascq (Nord), vient d'établir une filiale dans le royaume. Fondé en 2001 par Grégoire Verhaeghe, ce groupe a déjà érigé une trentaine de parcs éoliens dans l'Hexagone, pour une puissance de plus de 200 MW.

Après avoir compté parmi ses actionnaires l'américain AES Corporation de 2006 à 2012, il est désormais allié au canadien Boralex. Contacté, InnoVent n'a pas souhaité détailler ses projets à Maghreb Confidentiel. Spécialiste des parcs éoliens de petite taille (jusqu'à 30 MW), il pourrait proposer des alternatives aux "super-champs" (100 à 300 MW) auxquels l'ONEE (Office national de l'eau et de l'électricité) a donné la priorité.

InnoVent est implanté depuis 2008 en Afrique du Sud, via sa filiale InnoWind, dont il a cédé 80% des parts à EDF Energies nouvelles en 2011. Cette structure a entamé, à la fin de l'année dernière, la construction d'un parc de 61,5 MW à proximité de Port Elizabeth.

© Tous droits réservés Actu-Environnement Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur ou établissement d'un lien préformaté [21096] / utilisation du flux d'actualité.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager