En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Un nouvel outil pour évaluer les risques chimiques en entreprise

Risques  |    |  Laurent Radisson Actu-Environnement.com
Environnement & Technique N°349 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°349
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

L'Institut national de recherche et de sécurité (INRS) vient de mettre en ligne un nouvel outil d'évaluation du risque chimique en entreprise dénommé "Seirich".

"Destiné aux chefs d'entreprise, responsables QHSE, médecins, services de santé au travail ainsi qu'aux chimistes, toxicologues, spécialistes des risques chimiques, il leur permet de s'informer sur les produits chimiques et de repérer les plus dangereux", explique l'organisme spécialisé dans la prévention des risques professionnels.

La démarche proposée par cet outil téléchargeable gratuitement comprend quatre étapes : un inventaire, l'analyse de l'utilisation des produits chimiques, l'évaluation des risques elle-même et un plan d'actions. "Trois niveaux d'expertise sont proposés pour s'adapter aux connaissances de l'utilisateur", précise l'INRS.

"Avant d'engager une démarche d'évaluation des risques chimiques, il vous sera nécessaire de rassembler tous les documents relatifs aux produits utilisés : fiches de données de sécurité (FDS), notices d'utilisation…", rappelle l'institut spécialiste de la santé et de la sécurité au travail (SST). Le logiciel prend en compte les nouvelles classes de dangers prévues par le règlement CLP, qui s'applique depuis le 1er décembre 2010 aux substances et depuis le 1er juin 2015 aux mélanges.

L'INRS a développé cet outil en partenariat avec plusieurs partenaires : la Direction générale du travail, la Caisse nationale de l'assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts), l'Institut de recherche Robert Sauvé, le Conseil national des professionnels de l'automobile, le Syndicat national des industries de peintures, enduits et vernis, l'Union des industries de la métallurgie et l'Union des industries chimiques (UIC).

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager