Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Interdiction des plastiques : l'application de la réglementation européenne progresse

Déchets  |    |  Philippe Collet

La Grèce, la France et la Suède ne sont plus les seuls États membres à appliquer convenablement la directive SUP (SUP, pour single-use plastics), estiment Surfrider, Zero Waste, l'alliance Rethink Plastic et le mouvement Break Free From Plastic. Leur seconde évaluation de la mise en œuvre de la règlementation européenne destinée à lutter contre la pollution plastique montre que « cinq pays rejoignent la France dans la liste des pays les plus ambitieux ».

En 2021, la Grèce, la France et la Suède étaient considérées par les ONG comme les trois pays les plus performants s'agissant de l'application de la directive. Un an plus tard, le Luxembourg, Chypre, la Slovénie, la Lettonie, le Danemark et le Portugal les rejoignent. « Certains de ces pays ont même fait preuve d'une ambition plus grande que celle requise par la directive européenne, notamment en ce qui concerne les mesures visant à réduire la consommation. »

À l'inverse, la Finlande et la Pologne n'ont toujours pas transposé le texte européen. Tandis que d'autres pays « ne font toujours pas preuve d'une ambition suffisante » (la Croatie, la Slovaquie, la Bulgarie, la Roumanie et la République tchèque) ou « négligent certaines mesures clés » (les Pays-Bas, l'Allemagne, l'Autriche, l'Estonie, la Roumanie, la Hongrie ou la Belgique). Quant à l'Italie, elle enfreint la directive en exemptant les plastiques biodégradables de certaines de ces mesures.

La France peine à collecter les bouteilles

La transposition française de la directive SUP est notamment saluée concernant l'adoption d'objectifs de réduction et de réemploi inscrits dans le décret 3R et la stratégie 3R : objectif de réduction de 20 % des emballages plastique à usage unique entre 2018 et 2025, dont 50 % grâce au réemploi ; suppression de 100 % des emballages inutiles ; réduction de 50 % des bouteilles en plastique d'ici à 2030.

Si la France applique bien la législation européenne, elle peut toutefois progresser dans deux domaines. Le premier est la collecte séparée des plastiques en vue du recyclage. La directive impose de ramasser au moins 77 % des bouteilles plastique, en 2025, et au moins 90 %, en 2029. Un premier bilan, présenté par l'Agence de la transition écologique (Ademe) en 2021, montrait à quel point le respect de ces objectifs impose une trajectoire ambitieuse. La consigne pourrait doper cette collecte, mais son coût s'annonce élevé.

La France doit aussi progresser concernant la sensibilisation des consommateurs au sujet des déchets sauvages issus de certains produits (récipients pour aliments, sachets et emballages alimentaires en plastique souple, bouteilles, gobelets, filtres de cigarettes ou encore lingettes).

Réactions1 réaction à cet article

 

Comme toujours, ce ne sont que des paroles et des chiffres qui ne veulent rien dire de concret.
Il faut interdire tout simplement, car le citoyen lambda s'en fiche. Je vois ceci tous les jours lors du déjeuner, car la grande majorité des gens n'apporte pas de sac. On leur donne un sac papier (qui n'est presque jamais reemployé) ou un sac plastique. Etant plus épais que les sacs traditionnels, ce sac plastique n'est pas considéré comme "usage unique" et donc est exempté de la législation. Or, la grand majorité de ces sacs n'est pas réutilisée, mais jetée après une seule utilisation.
C'est scandaleux.

Erikk | 28 septembre 2022 à 14h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Bac souple pliable amovible : une bâche de rétention souple multifonction DIFOPE
Portail web pour fidéliser les usagers par la communication engageante Infinitri