En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les ministres européens veulent interdire les ampoules à incandescence dès 2010

Energie  |    |  Florence RousselActu-Environnement.com
À l'occasion du Conseil Transport et Energie qui a eu lien samedi et dimanche, les ministres européens ont émis le souhait de voir disparaître les produits d'éclairage domestique les moins performants dès 2010 lorsque des formules de substitution existent, tout en évitant tout risque de rupture d'approvisionnement du marché intérieur.

Ils demandent par conséquent à la Commission de soumettre en 2008 un projet de règlement qui lancera le processus d'interdiction progressif des lampes à incandescence ainsi que de toutes les lampes les moins performantes.

Réactions3 réactions à cet article

 
C'est la dictature

1) les lumières de ma maison sont toutes sur variateurs. L'ensemble est géré par informatique, tout est automatisé : allumage, extinction, detection de mouvements, simulation de présence en mon absence etc. Je fais comment? Je refais toute la maison ?
2) l'éclairage fluo est déprimant.
3) il fait des parasites lorsque j'écoute france-inter
Je trouve scandaleux qu'on ne laisse pas le choix aux gens. C'est la dictature des écolos. Heil Ecologie.

Anonyme | 30 octobre 2008 à 18h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 
vérité

La vérité enfin, les lampes à incandescence chauffent et permettent une diminution d'énergie en chauffage! Les lampes BC contiennent du cadmium du mercure extrèmement nocif je n'oserais pas mettre ça dans les chambres de mes enfants quant au recyclage n'en parlons pas! Il est connu que dans les bureaux des entreprises on laisse allumé les lumières car cela permet de couper le chauffage durant la nuit ce qui est économie énorme d'énergie ce ne sera plus le cas avec les lampes BC qui ne chauffent presque pas,donc grand mensonge de Borloo et de l'UE et c'est milliers d'emplois qui vont disparaitre en europe!

Anonyme | 30 novembre 2008 à 11h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 
tous déconnectés

eh oui !d'un côté l'on protège et de l'autre on pollue.Quand est-ce que ces responsables de gouvernement et autres instances chargées de l'étude environnementale auront -ils le courage de dire zut aux lobbys industriels ;de mettre à plat et d'étudier sereinement en comparant avantages et inconvénients d'un produit par raport à celui que l'on veut supprimer.Dans ce cas précis des ampoules à incandescence ,leur défaut est de trop consommer d'énergie mais peu polluante ; de l'autre les BC plus sobre mais chargées de mercure dont on a chassé les thermomètres qui sont en quantités insignifante dans les foyers!

asters | 19 février 2009 à 10h17
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…