Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Des poissons contaminés aux PCB dans la Seine

Eau  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
La préfecture de la région Haute-Normandie a interdit le 2 octobre par arrêté la consommation et la commercialisation de poissons pêchés dans la partie de la Seine en aval de Vernon (Eure).

Selon le communiqué de la préfecture, des analyses effectuées sur plusieurs espèces (brème, brochet, carpe, gardon, mulet, sandre et écrevisse) montrent que, dans 61% des cas, les concentrations en polychlorobiphényles (PCB) sont supérieures aux normes en vigueur. Certains prélèvements ont mis en évidence une contamination très supérieure au seuil maximum réglementaire de la somme des PCB et dioxines, selon la préfecture. Une consommation réitérée des poissons de la Seine peut constituer un risque pour la santé humaine, précise-t-elle.

Ces analyses ont été réalisées dans le cadre d'un plan de contrôle demandé par l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) de la contamination par les PCB des produits de la pêche en eau douce. Une interdiction comparable avait déjà été prise début février dernier mais ne concernait que les seules anguilles adultes de l'estuaire de la Seine.

Pour la fédération France Nature Environnement (FNE), la décision prise en Haute-Normandie était malheureusement prévisible. Depuis deux décennies les concentrations de PCB dans les sédiments sont extrêmement élevées non seulement dans la Seine et dans le Rhône mais aussi dans la Moselle, le Rhin et la Somme, souligne Alain Chabrolle, de la Fédération Rhône Alpes de Protection de la Nature (FRAPNA).

La FNE demande d'analyser la baie de Seine en ciblant prioritairement coquillages et poissons, ainsi que la tenue d'un comité scientifique et technique au niveau national avant la fin de l'année 2008, selon le modèle du comité ''Rhône''.

Réactions1 réaction à cet article

 
Les anguilles et les autres.

Lors de la fête de la crevette à HONFLEUR les 4 et 5 Octobre derniers, les anguilles avaient disparues des étals. Ne connaissant pas le motif, j'ai posé cette questions aux différents vendeurs de crevettes de la régions. Je vous fais grâce des diverses réponses. Pourriez-vous répondre à cette question et surtout si cette interdiction est valable partout en FRANCE. Pourquoi l'interdiction n'est-elle pas aussi pour les crevettes?
MERCI à vous et à bientôt.

gillou | 08 octobre 2008 à 14h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager