En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Nicolas Imbert : "Le modèle économique des gaz de schiste n'est pas viable"

Biodiversité  |    |  Euractiv.fr

Le rapport publié par Green Cross répertorie un certain nombre d'idées, que vous jugez fausses, sur les gaz de schiste. Tout d'abord, l'exploration de ces gaz ne fera pas baisser les prix. Pourquoi ?

Techniquement et géographiquement, le marché mondial du gaz est extrêmement fragmenté. Ce qui se passe aux Etats-Unis sur le gaz de schiste aura un impact faible sur l'Europe.

En revanche, continent par continent la solidarité entre le gaz et l'électricité est possible pour un certain nombre d'usages. Concrètement, certains pays peuvent substituer le gaz à l'électricité quand il y a un pic de demandes d'électricité, grâce, par exemple à la présence d'une chaudière à gaz et d'une installation électrique de chauffage, au même endroit.

Aujourd'hui, on assiste à une illusion de prix bas du gaz. L'offre est excédentaire par rapport à la demande et des sociétés sont au bord de la faillite. Le prix du gaz ne tient pas compte de ces externalités : réparation en fin d'activité, dommage sur la santé, l'environnement, pollution des eaux et des sols. Aujourd'hui, les prix correspondent quasiment à un coût d'extraction brut.

Le rendement brut est actuellement de 1,3 %. Pour un investisseur ça n'est pas rentable par rapport à d'autres investissements dans l'énergie, en particulier en tenant compte du risque d'image, de l'impact à venir d'une réforme du code minier et du renforcement du droit européen (directive-cadre sur l'eau, les sols, REACH).

Pourquoi un certain nombre d'industriels veulent-ils au moins ouvrir ce débat sur les gaz de schiste en France et en Europe ?

Une partie des acteurs économiques, notamment les techniciens des énergies fossiles, a l'impression de se trouver face à un nouvel eldorado. C'est presque la ruée vers l'or. Mais, il faut se souvenir que, dans cette ruée...

© Tous droits réservés Actu-Environnement Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur ou établissement d'un lien préformaté [18362] / utilisation du flux d'actualité.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…