En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Cerib : « La norme NF Assainissement non collectif apporte des garanties nouvelles par rapport à l'agrément »

La filière de l'assainissement non collectif (ANC) vient de créer une nouvelle norme NF pour apporter des garanties nouvelles pour les équipements de traitement. Détails avec Sylvain Poudevigne, responsable ingénierie et méthodes au Cerib.

Interview vidéo  |  Eau  |    |  Romain Pernot Actu-Environnement.com

Après le tsunami provoqué par l'étude de l'Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture (Irstea) en 2017, l'image des équipements d'assainissement non collectif (ANC) a été mise à mal. L'étude démontrait en effet que leurs performances réelles étaient loin des bons résultats observés en laboratoire. Ces équipements sont pourtant agréés par le ministère de la Transition écologique. L'agrément ministériel a donc été revu pour garantir une certaine performance et les acteurs de la filière viennent de créer une norme NF en complément. Les garanties qu'elle apporte complètent l'agrément ministériel qui, pour des raisons de réglementation européenne, ne peut pas exiger de suivi des équipements in situ.

Au regard du contexte réglementaire et normatif, cette nouvelle marque NF veut aujourd'hui s'imposer comme une preuve de qualité pour distinguer les produits de l'ANC. Délivrée par un organisme indépendant, cette certification peut s'appliquer aux fosses septiques pour les filières traditionnelles et aux autres dispositifs de traitement agréés. La nouvelle certification NF ANC définit des exigences pour les produits et le management de la qualité du fabricant, ainsi que sur la documentation associée. Elle comporte également un suivi in situ et des essais réguliers effectués par une tierce partie. Détails avec Sylvain Poudevigne, responsable ingénierie et méthodes au Cerib, centre technique industriel de la filière béton, à l'occasion du Carrefour des gestion locales de l'eau (CGLE) qui s'est tenu fin janvier à Rennes.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Romain Pernot

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager