Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

« L'énergie solaire va être un des premiers contributeurs d'énergie décarbonée »

En 2021, le gouvernement a déclaré faire du solaire sa priorité en matière d'énergies renouvelables. Xavier Daval, président de la commission solaire du Syndicat des énergies renouvelables, revient sur les avancées réglementaires et technologiques.

Interview vidéo  |  Energie  |    |  Félix Gouty  |  Actu-Environnement.com

« Nous sommes au début de l'aventure solaire », clame Xavier Daval. À l'occasion du salon Bepositive 2021 de Lyon, en décembre dernier, le président de la commission solaire du Syndicat des énergies renouvelables (Ser) est revenu sur l'année passée, particulièrement riche en avancées technologiques mais aussi réglementaires.

Parmi ces dernières, Xavier Daval retient surtout la parution, attendue depuis longtemps par la filière solaire, d'un nouvel arrêté tarifaire pour les installations sur toiture. Sorti en octobre 2021, ce texte permet aux installations de moins de 500 kilowatts-crête (kWc) – et non plus seulement inférieures à 100 kWc – de bénéficier d'un tarif d'achat sans passer par un appel d'offres. L'élargissement de ce cadre réglementaire permettra notamment de faciliter l'application des nouvelles obligations fixées par la loi Climat et résilience. Pour rappel, celle-ci prévoit d'ici à 2024 qu'un tiers de la surface de toiture des bâtiments publics d'au moins 500 m2 et des bâtiments de bureaux de 1 000 m2 soit végétalisée ou recouverte de panneaux solaires.

Concernant les innovations technologiques les plus récentes, le président de la commission solaire du Ser retient notamment la démocratisation du panneau solaire bifacial. « Cela va devenir la norme, affirme Xavier Daval. Quasiment tous les panneaux solaires qui seront livrés sur le marché seront nativement bifaciaux. » De plus, selon lui, cette explosion technologique participera grandement à l'électrification des usages, nécessaire à l'accomplissement de la Stratégie nationale bas carbone (SNBC). « Derrière les innovations technologiques sur le produit, il y a beaucoup d'innovations d'usage qui sont en train d'arriver. L'énergie solaire va être un des premiers contributeurs d'énergie décarbonée. » Retrouvez Xavier Daval en vidéo.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Félix Gouty

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Energie-legal : cabinet d'avocats dédié exclusivement à l'énergie Energie-legal