En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Investissements d'avenir : lancement de deux projets d'optimisation de la consommation d'électricité

Energie  |    |  Dorothée Laperche Actu-Environnement.com

Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, a annoncé lundi 18 mars le lancement de deux projets collaboratifs qui optimisent la consommation d'électricité. Ils résultent d'appels à projets lancés par l'Ademe, grâce au programme d'investissements d'avenir.

"Le développement des énergies renouvelables crée par ailleurs des contraintes accrues sur les systèmes électriques, pointe dans un communiqué le gouvernement, de nouvelles technologies permettant à chaque foyer de mieux maîtriser leur demande électrique ou améliorant le fonctionnement des réseaux sont nécessaires".

Le premier porte sur le développement des services que pourra offrir le futur compteur communiquant, Linky. Des tests seront effectués auprès des 25.000 foyers équipés à Lyon.

Le second projet vise le développement, à l'échelle départementale, d'un système de gestion active, automatisée et optimisée du réseau de distribution électrique en Vendée, alimenté de façon croissante par des énergies renouvelables.

Ces projets associent à la fois de grandes entreprises (groupe EDF, Alstom, Legrand), des PME, des universités et organismes de recherche et des collectivités locales. Ils représentent un montant total de près de 90M€.


Réactions7 réactions à cet article

 

Ce fameux compteur Linky n'apportera RIEN d'utile au consommateur, et il lui coutera for cher.Le dispositif est trop complexe par rapport a un compteur qui se contenterait d'envoyer a intervalles définis la valeur de son index (typiquement une transmission par GSM et un SMS suffit) Un compteur de CHALEUR adapté au chauffage électrique serait sans doute plus utile. Par contre les fournisseurs pourront se livrer a toutes sortes d'études statistiques. Il pourront AUSSI COUPER L'ELECTRICITE A DISTANCE sans voir ces malheureux qui n'ont même plus l'argent pour payer.
Cette fameuse optimisation des réseaux nous vient des Etats Unis ou les réseaux et les capacités de production sont à la limite de saturation et ou le développement de nouvelles infrastructures ne suit pas. Il est alors préférable de soliciter les abonnés pour qu'ils limitent leur consommation automatiquement lors d'épisodes critiques. Cela est possible moyennant l'installation d'équipements for complexes et surement pas gratuits! En Clair ça signifie interdire l'usage d'appareils gros consommateurs de courant de façon automatisée, sans demander l'avis des usagers.
Il est clair que toutes ces initiatives ouvrent des marchés considérables aux industriels.
Personne n'en parle mais l'installation des compteurs Linky devrait s'acompagner d'une forte baisse des effectifs chez les fournisseurs d'électricité: plus besoin de personne pour relever les compteurs.
Assurément le motivations sont identiques en France

ami9327 | 19 mars 2013 à 23h29
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Le commentaire précédent est un peu réducteur. La façon dont on met en oeuvre ces nouveaux outils va déterminer le caractère vertueux ou non de l'initiative.

Je m'explique. L'outil "Smart Grid" peut être mis en oeuvre pour favoriser les équilibres locaux de la distribution d'électricité. C'est un atout qui peut être gagnant /gagnant. Le développement de la production d'énergie renouvelable décentralisée serait plus facile avec une coordination de la consommation d'énergie. Au final nous aurons un coût global plus intéressant.

Reste à veiller à ce que la répartition des ces économies soient équilibrées entre les différents acteurs du système et notamment les consommateurs.

Si l'ont conçoit également des règles de fonctionnement qui assurent aux consommateurs de rester maître des décisions qui concerne sa consommation tout en lui offrant la possibilité de se coordonner au contexte local de la production, c'est un réel avantage !

nico | 20 mars 2013 à 10h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Le titre de l'article est trompeur: il mentionne la consommation. Or Linky mesure la consommation, et les réseaux transportent l'énergie. Ce n'est pas en affublant tout cela d'adjectifs tels que "communiquant" ou "active" que l'on peut prétendre à parler de la consommation.
On traite de l'efficacité du réseau et de sa gestion, mais pas de la consommation des utilisateurs.
Merci de remettre l'église au milieu du village et appeler un chat un chat.
Il y a beaucoup d'autres choses à faire en matière d'optimisation des consommation, et ce serait bien d'en parler concrètement aussi.
Dans un prochain article?

FrenchWayfarer | 20 mars 2013 à 23h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour,

Pour créer des réseaux intelligents (Smart Grids), il faut des bâtiments intelligents.
Aujourd'hui, toute nouvelle construction devrait être orientée vers cette technologie.
Il n'est pas plus difficile ni coûteux de réaliser une installation conçue intelligemment et communicante que de s'évertuer à encore équiper la construction d'un système figé et obsolète.
D'autre part, une maison intelligente est plus facile à exécuter car vous séparer le circuit puissance du circuit commande.
Vous placez des modules dans votre coffret qui vont commander les différentes fonctions.
Avec les compteurs énergétiques, vous pouvez analyser les différentes consommations et gérer efficacement vos dépenses énergétiques.
Votre bâtiment peut ainsi communiquer avec l'extérieur et faire partie du réseau intelligent construit entre le producteur, le consommateur et l'unité de stockage.
Quant'aux compteurs Linky, c'est de la vaste rigolade qui ne profitera, comme d'habitude, qu'à EDF et consorts pour rationaliser leur marché.

Ne pas construire une maison intelligente et communicante, c'est réaliser un investissement producteur d'une moins-value certaine et immédiate !!!
En cas de revente, vous pouvez déjà vous acquitter d'une perte au moins égale à 20% du coût de sa réalisation.

onanga | 21 mars 2013 à 07h58
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Qu'est-ce qu'une "maison intelligente"? Une maison ou on ne peut mettre sa machine à laver en action QUE SI la "maison intelligente" est d'accord? Ou qui décide de la température de vos pièces sans vous demander votre avis?
Séparer les circuits commandes et puissance revient à DOUBLER les circuits partout. Doubler aussi tout l'appareillage ou presque.Chose trés interessante pour les installateurs électriciens.

ami9327 | 21 mars 2013 à 09h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Pour répondre à "ami 9327", il serait grand temps qu'il évolue et cesse de divulguer des réactions qui n'ont "ni queue ni tête" !!!
Avant de médire, il faut s'informer.
Le concept de la maison intelligente est autre chose que vous croyez.
Visitez le site de Promotelec et vous aurez déjà une image un peu plus correcte de cette technologie et des avantages qu'elle peut vous procurer.
D'autre part, vos notions en électricité sont très simplistes, car séparer les circuits commandes et énergies ne revient pas à doubler les circuits partout !!!

Enfin, c'est la première fois que j'interviens sur le forum d'actu-environnement mais ce sera la dernière compte tenu des réactions incohérentes et primaires des intervenants.
Comment voulez-vous que le progrès s'installe en France avec de tels protagonistes !!!

onanga | 21 mars 2013 à 12h37
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Tout est commerce et en particulier les innovations énergétiques , domotiques, Il est clair que par communications il est recherché la possibilité d'investir l'intimité du consommateur et sous prétexte de l'aider à économiser (au bénéfice de qui?) son activité se retrouve à nu faisant l'objet de toutes les critiques "objectives" .Ce qui est le plus amusant c'est de voir ra réaction des internautes qui ont des intérèts dans le sujet traité en en faisant l'appologie sous couvert d'une sérieuse objectivité.

kristall2002 | 22 mars 2013 à 12h25
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…