En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Irradiation d'un travailleur à Grenoble : l'ASN confirme le classement au niveau 2 de l'Ines

Risques  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com

L'irradiation d'un travailleur survenue le 23 août dans le cadre du démantèlement des installations nucléaires du Commissariat à l'énergie atomique (CEA) de Grenoble "a été classé provisoirement au niveau 2 de l'échelle internationale de gravité des événements nucléaires et radiologiques", indique l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), précisant que le classement se justifie "en raison du dépassement d'une limite réglementaire de dose pour un intervenant".

L'ASN indique que l'employé travaille pour l'entreprise D&S, un sous-traitant du CEA, et annonce qu'elle "procédera dans les prochains jours à des inspections de la société D&S et du CEA afin de déterminer les circonstances précises de l'événement, de vérifier les conditions de l'intervention et de déterminer les causes de l'exposition".

"L'intervenant fait l'objet du suivi médical particulier prévu dans ce cas", ajoute l'ASN.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager