Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Une voiture électrique ne peut être qualifiée d'"écologique"

Transport  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com

Mercredi 18 septembre, le Jury de déontologie publicitaire (JDP) a publié une décision en faveur de l'Observatoire du nucléaire qui reprochait à Renault de présenter son véhicule électrique Zoé comme "écologique".

"Ainsi que le reconnaît la société Renault, l'allégation selon laquelle un véhicule électrique serait « écologique » ou « écolo » est de nature à induire en erreur le public (…) dans la mesure où la production et l'utilisation d'un tel véhicule ont nécessairement une incidence négative sur l'environnement", indique le Jury.

Pour appuyer sa décision, le JDP rappelle qu'une "publicité ne doit pas induire le public en erreur sur (…) les propriétés de ses produits en matière de développement durable" et que "le message publicitaire ne saurait suggérer indûment une absence totale d'impact négatif".

Renault modifie sa publicité

La plainte, déposée le 17 juin, visait une publicité pour la Zoé au dessous de laquelle apparaissait le terme "Ecologique" ainsi que le texte "On ne changera peut-être pas le monde mais on changera la ville. Silencieuse mais pas ennuyeuse, écolo et connectée… Zoé invente une nouvelle façon de vivre l'automobile … 0 émission de CO2, 0 particules fines, 0 NOx…".

Pour l'association, le recours aux terme "écologique" ou "écolo" pour qualifier le véhicule "relève de la plus totale désinformation" car "tout véhicule a un impact sur l'environnement, qu'il s'agisse des matières premières et de l'énergie nécessaires à la construction, des équipements utilisés (pneus, batteries…), de la motorisation ou encore de l'électricité nécessaire à son fonctionnement".

Renault admet pour sa part que "la mention du caractère écologique de la Zoé sans aucune relativisation est (…) contraire aux engagements qu'elle a pris dans le cadre de l'Union des annonceurs (UDA) en signant la Charte pour une communication responsable". En conséquence, la publicité a été modifiée le 2 juillet dernier : "Zéro émission* (l'astérisque renvoyant à la mention "à l'usage hors pièce d'usure") a remplacé le titre de rubrique "Ecologique".

Réactions15 réactions à cet article

 

Il est tout a fait vrai que toute activité humaine qui transforme son environnement, ou nécessite l'extraction de ressources, n'est pas écologique.
On peut simplement dire que certains produits sont plus écologiques que d'autres, car ayant moins d'impact sur son environnement.
Il est tout de même curieux d'attendre la sortie d'un véhicule électrique pour s'en rendre compte.
Il faudrait par ailleurs condamner le gouvernement et ses primes ou bonus écologiques. Le mot écologie étant déposé par les espèces animales qui, elles seules peuvent le revendiquer.

nh2o2 | 21 septembre 2013 à 21h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Pour vendre des véhicules, certains pensent que tout leur est permis !
S'il fallait faire une comparaison entre le coût de pollution qu'il y a entre la construction et l'utilisation d'un véhicule électrique, il n'y a pas photo, il serait défavorable.
Mais voilà, c'est à la mode de dire que l’électricité est écologique, sauf quand elle est de production nucléaire, là, haro !! Mais pour les éoliennes et panneaux solaire... il faut se prosterner devant.
Lorsqu'un produit ou une idée est bien vendu, tout peu se vendre avec du bagou ! Même le plus infâme produit.

Maurice | 24 septembre 2013 à 07h49
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Merci d'avoir l'honnêteté de bien vouloir modifier votre article pour citer l'association qui a déposé plainte, à savoir l'observatoire du nucléaire de Stéphane LHOMME, heureusement qu'il est là, lui pour dénoncers tous ces MENSONGES. Et que fera-t-on quand le moteur électrique aura remplacé le moteur thermique, ils nous construiront des CENTAINES de centrales nucléaires pour recharger ces foutues batteries ? A force de marcher sur la tête, le cerveau humain a la forme d'une crêpe !

Rémifasol57 | 24 septembre 2013 à 10h17
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Une réaction à cet article et aux trois réactions surtout la première.
Tout objet technologique à un impact environnemental. Seulement plus ou moins selon l'objet. Et celui qui en a peu peut être qualifié d'écologique. Car sinon il faut supprimer ce mot de la langue Française.
Je roule depuis 3 ans dans une 106 électrique. Je fais 100km pour 1euro sans emission de CO2 ni bruit dans l'utilisation en circulation. de plus en ce qui me concerne je la recharge en solaire sous une ombrière.
Comparons l'impact écologique des voitures à moteur thermique et des voitures électriques. Seuls sont à comparer le moteur thermique et sa transmission (boite de vitesses et embrayage) et et le moteur électrique (le reste est identique). Le moteur thermique est une hérésie mécanique car faire tourner une roue en produisant un mouvement alternatif conduit à un rendement au mieux de 0,3. Il chauffe énormément (70% de l'énergie produite perdue en chaleur). Il ne tourne pas à vitesse constante (nécessité de boite de vitesses et d'embrayage. Mais surtout il produit 34% du CO2 produit en France (en roulant). Il est très bruyant même à l'arrêt. Il produit des déchets (huile de vidange et filtres). Le moteur électrique (moteur le plus répandu dans le monde) tourne pour faire tourner une roue c'est plutôt bien. Son rendement est de 0,9 (il chauffe très peu) Sa vitesse est constante ( pas besoin de boite de vitesse) Il est très silencieux. Il consomme donc 3 fois moins d'énergie que le moteur thermique.

DERO | 07 octobre 2013 à 13h42
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Suite de ma réaction. Pour ceux que cela intéresse je peux développer encore de nombreux arguments en faveur du moteur électrique. Mais comme je disais aucune technologie n'a aucun impact sur l'environnement. Seulement il ne faut pas dire n'importe quoi comme Remifasol57. Pour recharger les batterie il faut de l'électricité. Oui mais il faut 3 fois moins d'énergie que pour un moteur thermique. Or pour fabriquer de l'essence il faut aussi de l'électricité (plus que celle nécessaire à recharger les batteries des voitures électriques) Comment oser dire une ineptie aussi grosse "qu'il faudrait construire des CENTAINES de centrales nucléaires pour recharger les batteries..." Heureusement que le ridicule ne tue pas...Si les 30 millions de voitures Françaises étaient électriques il ne faudrait pas plus d'électricité qu'actuellement (voir moins avec les économies d'essence et de gazole pas fabriqués) Mais aucun CO2 et aucun bruit en ville. Et avec la transition énergétique un jour on roulera en solaire avec des cellules photovoltaïques sur le toit de sa voiture. Alors étudiez mieux le problème avant d’affirmer des hérésies. A votre disposition pour tout complément d'information. Pour votre info je suis agrégé de physique

DERO | 07 octobre 2013 à 13h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 

En plus avec la clim ou le chauffage dans une voiture électrique, ce doit être une autonomie de 50 km tout au plus !et combien d'heures passées à voir se recharger des batteries faites de terres rares extraites dans des conditions inhumaines. La voiture électrique est un NON sens, faisons plutôt des voitures à eau ou à air, mais là, pas de rentrées d'argent pour l'état français CQFD. Dire qu'en plus une grosse berline (2000 kg) allemande hybride bénéficiera de 4000 euros de bonus écolo... voilà où nous mène la bonne politique énergétique française. Le mur approche à grands pas et nous, nous accélérons !

remifasol57 | 07 octobre 2013 à 17h42
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Remifasol57 vous racontez vraiment n'importe quoi... Avez vous déjà roulé dans une voiture électrique? Je pense que non alors parlez de ce que vous connaissez. Mais au fait vous roulez dans quel type de voiture lorsque vous en utilisez une? On voit que vous n'y connaissez rien car ma voiture électrique n'utilise pas la batterie de traction pour se chauffer donc aucune perte d'autonomie. Moi je charge la nuit (là je dors) avec l'énergie solaire accumulée par mon ombrière. Et il faut mettre vos connaissances à jour : les batteries LMP ne contiennent pas de terre rares et sont fabriquées dans des usines ultra modernes et sont 100% recyclables (ce qui n'est pas le cas de la batterie au plomb de votre voiture thermique). Des voitures à eau ou à air... En avez vous déjà vu? Vous croyez au père Noel... Dans mon labo nous avons developpé ces procédés. Mais ce n'est pas demain la veille que vous roulerez avec. Alors soyez sérieux et relisez bien mon argumentaire sur les véhicules électriques. Votre non sens propulse depuis 50 ans tous les trains de France. Dont le TGV à 500km/h sans CO2 en roulant. Voyez les arguments que j'ai développé et ne cherchez pas des arguments bidons pour prétendre que les véhicules électriques sont un non sens. Un peu de bon sens scientifique mon bon monsieur. A votre disposition pour en parler objectivement sans sectarisme

DERO | 07 octobre 2013 à 22h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@remifasol57 : tout ce que vous écrivez n'est pas faux, ni vrai bien sûr, bouteille à moitié pleine ou vide suivant l'opinion.
Il y a des véhicules électriques qui peuvent faire des centaines de km avec une charge, regardez la Tesla (constructeur basé à San Carlos dans la Silicon Valley), elle est donné pour pouvoir faire plus de 400 km avec une charge. (le prix est à la mesure) Un essai a été fait : Paris/Deauville aller retour avec une charge, sans tomber en panne et il en restait !
-
La prime anormale ! C'est faire payer à TOUS le véhicule de quelques uns. S'il y a prime, il faut qu'il y ait obligation de prendre des personnes à bord puisque nous y mettons tous un peu de l'achat par l’intermédiaire de nos impôts. Là, il va y avoir des levés de boucliers !
@ dero : ne savez-vous pas qu'il y a des moteur thermique -rotatif - ?
Ils consomment – énormément –, c'est vrai, mais ils existent et d’après votre précèdent commentaire, ne serait pas un non sens.
Le « un jour on roulera... » cela ne fait-il pas penser aux paroles de la chanson : malbrouk s'en va en guerre » ? Les progrès sont indéniables, mais de là à ce que ses véhicules soient majoritaires sur les routes... le coût des batteries est plus qu'un frein ! Les hybrides peut-être. (essence électrique, diesel électrique, ou tout autre)

Maurice | 08 octobre 2013 à 08h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Le L de LMP, c'est du Lithium, un élément classé dans les ressources qui se raréfient. Le moteur à eau existe au Japon et le moteur à air est développé par un français ! Le moteur à air comprimé était même exploité en France par un tramway, à La Rochelle , en 1905.

Le TGV sans CO2, c'est bien vrai ça. Le TGV pousse tout seul et il roule avec de l'électricité d'origine nucléaire dont l'uranium est extrait à la main, enrichi manuellement et transporté à dos de chameaux du Niger jusqu'en France. Les milliers de tonnes de béton des centrales nucléaires n'ont nécessité aucun CO2, le béton pousse comme de la mauvaise herbe !En plus pour les déchets nucléaires, c'est SANS CO2 également... pour leur traitement. Excusez moi, c'est le CO2 du TGV qui me fait délirer !

Remifasol57 | 08 octobre 2013 à 10h25
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Pour Maurice : Le moteur Wenkel est encore plus une hérésie mécanique : rendement de l'ordre de 0,2 (aucun développement sauf un essai chez Citroen) Et il pollue encore plus au roulage. L'hybride est une transition (mais c'est une usine à gaz (addition des inconvénients des deux moteurs) en attendant d'avoir les infrastructures pour recharger sans problème les batteries sur tout le territoire (les stations services distribuant de l'essence ne son pas tombées du ciel en dix minutes). Et rouler au solaire n'est pas utopique du tout (je le fais déjà avec mon ombrière). Alors arrêtez avec vos arguments fallacieux et relisez ceux que j'ai donné qui sont beaucoup plus concrets. Ce sera ma dernière contribution.

DERO | 08 octobre 2013 à 11h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réponse pour lafamisol75. En effet vous délirez vraiment. Il n'y a certainement dans aucunes des choses dont vous vous servez des produits qui se raréfient... Les moteurs à eau et à air (lisez mes réponses) sont encore du domaine du labo et ont aussi un impact écologique. Vous n'utilisez sûrement pas de produits à base de plastique (beaucoup plus polluants que le béton inerte en déconstruction) Vous habitez sûrement une caverne pour avoir un habitat sans impact écologique, etc. Vous n'avez pas répondu sur le véhicule que vous utilisez... Vous marchez sans doute à pied... Vous n'énoncez aucun argument objectif et quantifiable. Je déteste les ayatollah d'une cause. Relisez tout mon argumentaire et faites en bon profit sinon la discussion est impossible. Ce sera ma dernière contribution.

DERO | 08 octobre 2013 à 11h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Les moteurs à eau ou à air fonctionnent TRÈS bien, les lobbies ne veulent pas en entendre parler car il faut faire consommer le pétrole jusqu'à la dernière goutte, même s'il y a des guerres pour cela (en plus les pétroliers sont eux-mêmes des marchands de canons...) Tout est histoire de pognon. J'ai un véhicule diesel avec 260 000 km de l'an 1998, il sera remplacé au moment où il ne sera plus réparable par un véhicule à eau ou à air comprimé ! Pour les terres rares, il faudrait rendre obligatoire sa non-utilisation et taxer tous les produits dont une nouvelle utilisation (ou réemploi) est impossible. Sachant l'état de la planète, je doute fort de son amélioration. Les enjeux politiques et économiques ruinent la vie sur terre. Le véhicule électrique est un joujou médiatique, c'est un dérivatif joyeux pour faire croire au bon peuple que le politique s'occupe d'environnement...Avec tout ce qui est pollué : eau, terre, mers, espace, air, . . .le politique ne s'attaque pas aux problèmes environnementaux, ce n'est pas bon pour sa réélection.

remifasol57 | 08 octobre 2013 à 12h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Vous mélangez vraiment tout en amalgament tout de façon à en faire une bouillie incompréhensible. Mais quand on n'a jamais mis les pieds dans un véhicule électrique on ne se permet pas de critiquer. Vous êtes comme les critiques de film qui critiquent sans avoir vu le film. Vous n''avez non plus jamais mis les pieds dans un véhicule à air où à eau car il n'en existe pas et c'est faux de dire qu'ils fonctionnent très bien. Et quand on roule dans un diesel qui a 260000km (et qui est donc ce qui ce fait de pire sur le plan écologique) on ne se permet pas la moindre opinion sur l'écologie. C'est de la simple honnêteté intellectuelle. Discussion terminée devant une aussi mauvaise foi; Tout cela pour ne pas admettre que les véhicules électriques sont une bonne solution technologique et écologique (surtout comme je l'utilise avec un rechargement solaire : proposez moi plus écologique... Vous allez me faire rire...)

DERO | 09 octobre 2013 à 23h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Pourquoi vouloir me faire monter dans une voiture électrique ? Ma voiture diesel consomme 4.5 l/100 elle est donc très économe en énergie. à 260 000 km, elle roule très bien, pas besoin de la changer pour consommer encore plus de ressources à fabriquer la nouvelle et à recycler l'ancienne. J'ai certainement une plus haute idée de l'écologie que vous, et si c'est le type de véhicule qui fait l'opinion écologique que vous avez des gens, vous êtes tombé bien bas. Rigolez avec votre voiture électrique si ça vous fait du bien. Je maintiens que le véhicule électrique est un NON sens, un dérivatif pour politiciens en mal de greenwashing ...En plus faut installer des bornes de recharge sur tout le pays, ça c'est plus qu'écologique, même que Stéphane Lhomme a gagné contre les constructeurs d'automobiles électriques avec leur publicité "propre". Le véhicule électrique, ça fait 20 ans qu'on en parle, c'est tout ce de quoi sont capables les industriels, en parler pour essayer de vendre leurs voitures électriques qui ne sont toujours pas au point ... Vive le moteur à air comprimé ou celui à eau.

remifasol57 | 10 octobre 2013 à 15h03
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@ DERO : Vous devriez vous renseigner AVANT de me contredire !
Ce type de moteur (rotatif) à toujours été en évolution ET, il ne pollue pas plus que d'autre ayant des performances similaire, et même un peu moins !
Il est vrai que le reste de votre réponse est du même niveau de connaissance.

Il serait souhaitable de pouvoir ne plus recevoir d'avertissement de commentaires sur certains articles qui ont des commentaires qui partent dans tous les sens par des je sais tout ! (d'autres sites le propose par des liens, pourquoi pas actu-environnement)

Maurice | 11 octobre 2013 à 07h09
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager