En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Jean-Luc Mélenchon, candidat du PCF : son programme pour l'environnement

Gouvernance  |    |  Sophie FabrégatActu-Environnement.com

Les militants du parti communiste français (PCF) se sont prononcés à 53,6% en faveur d'un soutien à Jean-Luc Mélenchon à l'élection présidentielle de 2017, a annoncé la direction du parti le 26 novembre. Le cofondateur du Parti de gauche avait annoncé sa candidature en février 2016, à travers le mouvement "La France insoumise".

L'un des sept chapitres de son projet pour la France est consacré à la planification écologique, qui fera l'objet d'une loi cadre, afin de porter la préoccupation écologique dans tous les compartiments de la société et de l'inscrire "au sommet de la hiérarchie des normes et de l'activité de l'Etat". La définanciarisation de l'économie est, selon Jean-Luc Mélenchon, la "condition incontournable de la transition écologique" puisque celle-ci s'inscrit dans un temps long, incompatible avec le court-termisme de l'économie et le "productivisme".

Sortie du nucléaire et 100% d'ENR en 2050

Le programme de Jean-Luc Mélenchon vise 100% d'énergies renouvelables d'ici 2050. Il passe par la sortie du nucléaire, via la fermeture immédiate de Fessenheim (Alsace), l'abandon du programme de prolongation de la vie des centrales au delà de 40 ans (Grand carénage) et des projets d'EPR. Le candidat veut mettre fin aux subventions aux énergies fossiles. Il s'oppose à l'exploration du gaz de schiste et à la privatisation des barrages hydrauliques. Il veut également mettre fin à la libéralisation du marché de l'énergie et créer un pôle public de l'énergie en renationalisant EDF et Engie.

Cette transition énergétique passe également par une politique de sobriété énergétique avec notamment un plan de rénovation écologique de tout le bâti et une politique en faveur des transports propres (transports publics, relance du rail, du fret…). Jean-Luc Mélenchon veut notamment pénaliser les transports sur longue distance pour relocaliser les productions (taxe kilométrique) et introduire une contribution carbone sur le transport de marchandises. Son programme comprend également de nombreuses mesures en faveur des circuits courts, d'une agriculture durable et de la lutte contre la surconsommation des ressources. Enfin, en matière d'aménagement du territoire, Jean-Luc Mélenchon veut inverser la logique des métropoles et des méga-régions et stopper les "grands projets inutiles", comme l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Réactions1 réaction à cet article

 

Encore un politique qui veut faire place à l"écologie sans prononcer le mot de nature !

sirius | 28 novembre 2016 à 18h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…