En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Un climatosceptique nommé à la tête de la NASA

Gouvernance  |    |  Agnès Sinaï Actu-Environnement.com
Un climatosceptique nommé à la tête de la NASA

Le Sénat américain a élu de justesse, le 18 avril, le candidat controversé du président Trump à la tête de la NASA (National Aeronautics and Space Administration), le membre du Congrès républicain de l'Oklahoma Jim Bridenstine.

Ancien pilote de la Navy, Jim Bridenstine est critiqué pour son absence de formation en matière scientifique. Il a été directeur du Musée de l'air et de l'espace de Tulsa, qui, sous sa mandature entre 2008 et 2010, a souffert d'une mauvaise gestion financière. M. Bridenstine est également contesté pour son manque d'expérience dans une grande organisation.

Lors de son audition de confirmation le 1er novembre 2017 au Sénat, M. Bridenstine a convenu que les humains étaient responsables du changement climatique, mais il a nié le fait que l'activité humaine était la principale cause de celui-ci.

Depuis janvier 2017, le poste d'administrateur en chef de la NASA, organisation qui compte quelque 17.000 employés, 60.000 sous-traitants et un budget de près de 20 milliards de dollars, était vacant.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Agnès Sinaï

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager