En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le MEEDDM lance les travaux de concertation sur le plan national d'adaptation au changement climatique

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
La secrétaire d'Etat à l'Ecologie Chantal Jouanno a lancé le 8 décembre les travaux de concertation sur le plan national d'adaptation au changement climatique prévu pour 2011. ''Une chose est d'ores et déjà avérée, l'impact du réchauffement sévira partout et nous affectera tous, en France y compris même si notre territoire n'est pas parmi les plus exposés. C'est pourquoi, à côté de la nécessaire action pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, nous devons nous préparer à faire face aux conséquences de ce réchauffement en développant des stratégies d'adaptation'', a souligné Mme Jouanno.

Prévu dans la loi Grenelle 1, ce plan national d'adaptation au changement climatique rassemblera des orientations sur des sujets comme la lutte contre les inondations et l'adaptation des zones littorales, l'évolution des forêts, la question de l'eau et l'adaptation de l'économie. Il doit trouver sa déclinaison territoriale dans les futurs ''schémas régionaux du climat, de l'air et de l'énergie'' proposés par le projet de loi Grenelle 2, en cours d'examen au Parlement, et dans les ''Plans climat énergie territoriaux'' qui devront être établis par les départements, communautés urbaines, communautés d'agglomérations, communes et communautés de communes de plus de 50.000 habitants avant 2012.

Afin d'élaborer ''au mieux'' ce plan national, le ministre du Développement durable Jean-Louis Borloo et Chantal Jouanno lancent une vaste concertation organisée sur le mode du Grenelle de l'environnement.

Le président de l'Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique (ONERC), Paul Vergès, est chargé de la coordination de cette concertation qui a pour but ''de mobiliser l'ensemble des pouvoirs publics, des acteurs privés et de la société civile pour que l'adaptation soit reconnue au même titre que l'atténuation (limitation de nos émissions de gaz à effet de serre) et de recueillir les avis et les recommandations pour la définition du plan national d'adaptation au changement climatique'', a précisé le Ministère du Développement durable .

Trois groupes de travail

Trois groupes de travail seront constitués à la mi-janvier 2010 : 
le groupe 1, présidé par Michel Havard, député du Rhône, traitera les thèmes transversaux liés à l'eau, la biodiversité, la santé et les risques naturels. 
Le groupe 2, présidé par Jean Jouzel, climatologue et membre du GIEC, abordera les thèmes sectoriels liés à l'agriculture/forêt/pêche, l'énergie, le tourisme et les infrastructures. Enfin, le groupe 3 présidé par Martial Saddier, député de Haute Savoie, abordera les questions de la gouvernance, de la connaissance, de l'éducation et du financement.

Des réunions de concertation seront également organisées en régions métropolitaines et ultramarines tandis que l'avis du public sera sollicité par internet. La remise de la synthèse des travaux des groupes est attendue pour la mi-juin 2010. Les recommandations des groupes de travail seront présentées aux Parlementaires consultés sur cette question à l'automne 2010.

Rappelons que selon un rapport de l'ONERC publié en septembre, les coûts liés au changement climatique pourraient atteindre d'ici 2050 ''plusieurs centaines de millions d'euros par an pour plusieurs secteurs d'activités en cas d'adaptation insuffisante''.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager