En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

8 Juin 2008 : Journée mondiale des océans

Eau  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
Prendre conscience que l'Océan est vital et agir pour sa préservation chacun à son niveau, voilà l'ambition de la Journée Mondiale de l'Océan, qui sera célébrée le 8 juin 2008.

Créée en 1992 lors du deuxième Sommet de la Terre et des Nations-Unies tenu à Rio de Janeiro, la journée mondiale des océans est soutenue par la Commission Océanographique Intergouvernementale (COI) de l'UNESCO et coordonnée par le Réseau Océan Mondial et The Ocean Project, qui œuvrent pour la reconnaissance officielle de cette journée en tant que Journée Internationale par les Nations-Unies.

Même si pour l'instant cette journée peine à trouver sa place, l'écho médiatique restant assez faible, des animations auront lieu simultanément dans le monde entier* : aquariums, musées des sciences, associations et institutions d'éducation à l'environnement marin qui proposent à leur public des festivités : animations ludiques ou actions concrètes, pour que petits et grands puissent mieux connaître la mer.

En France, le Muséum national d'Histoire naturelle présente «Incroyables Cétacés !»*, une nouvelle exposition temporaire offrant une immersion dans le monde de ces seigneurs des océans, mammifères les mieux adaptés à la vie aquatique, devenus emblèmes des espèces menacées.

À l'occasion de cette journée, l'organisation Greenpeace a appelé à se mobiliser pour demander la création de 40 % de réserves marines sur les océans du globe. Trafic maritime, déversements de déchets, surpêche, pêche illégale, chasse à la baleine : victimes de pollutions en tous genres et d'une surexploitation, les océans et les mers du globe sont aujourd'hui entrés dans une crise abyssale, déplore Stéphan Beaucher, responsable de la campagne Océans de Greenpeace France. Les changements climatiques ont des effets dramatiques sur les océans : augmentation de la température de l'eau, déplacements de populations de poissons qui bouleversent des équilibres ancestraux, disparition prévisible de la plupart des récifs coralliens. Il est urgent d'agir : pour un tiers de la population mondiale, la mer est la seule source de protéines et plus de la moitié de l'oxygène que nous respirons dépend du bon fonctionnement des écosystèmes marins.


*«Incroyables Cétacés !», à la Grande Galerie de l'Evolution, du 11 juin 2008 au 25 mai 2009.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…