En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La journée mondiale des zones humides rappelle l'existence du lien étroit entre zones humides et pêcheries

Pour cette nouvelle édition de la journée mondiale des zones humides célébrée tous les 2 février, le secrétariat de la convention de Ramsar rappelle le rôle majeur des zones humides pour le maintien des pêcheries et l'alimentation de la population.

Biodiversité  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com
La Journée mondiale des zones humides a lieu chaque année le 2 février pour fêter l'anniversaire de la signature de la Convention sur les zones humides en 1971, dans la ville de Ramsar en Iran. Ce traité international, le seul consacré à un écosystème particulier, sert de cadre d'action nationale et de coopération internationale pour la conservation et l'utilisation rationnelle des zones humides et de leurs ressources. La Journée mondiale des zones humides est quant à elle, un événement annuel important pour l'ensemble des acteurs des zones humides, qui profitent de l'occasion pour entreprendre des activités d'information et de sensibilisation à la valeur et à l'importance de ces écosystèmes si riches.
Pour cette édition 2007, le Secrétariat de la Convention de Ramsar a choisi de mettre l'accent sur le lien étroit qui relie les zones humides et l'activité de pêche et par là même, la survie de milliard d'êtres humains pour qui le poisson est la principale source de protéines animales. Or, comme 50% des zones humides de la planète ont disparu en 30 ans, les pêcheries se concentrent entraînant l'exploitation excessive des stocks de poissons, les pratiques d'aquaculture ont des impacts sur les écosystèmes de plus en plus préoccupants qui mettent en péril les zones humides.
Le secrétariat souhaite également rappeler le rôle important que jouent les zones humides continentales et côtières pour le maintien des poissons et des pêcheries à tous les niveaux, des grandes pêcheries commerciales aux pêcheries de subsistance et des poissons sauvages aux poissons d'élevage. Milieux de transition entre la terre et la mer, leurs caractéristiques physiques et leurs fonctionnements font des zones humides du littoral des milieux privilégiés de reproduction ou de croissance de nombreuses espèces. Leurs richesses biologiques, leurs différences de salinité, de niveaux d'eau, de courantologie, de végétation, créent une mosaïque de milieux très attractive notamment pour de nombreuses espèces de poissons, à l'un ou l'autre des stades de leur vie. Tout en assurant ce rôle dans les cycles de vie de ces espèces, les zones humides remplissent d'autres fonctions. Elles contribuent notamment à atténuer l'impact des inondations, l'ampleur des crues tandis qu'elles contribuent, dans une certaine mesure, à l'épuration des eaux.

En adhérant à la Convention Ramsar en 1986, la France s'est engagée sur la scène internationale à préserver les zones humides de son territoire soit 23 sites couvrant 928.109 hectares. Cet engagement s'est concrétisé en 1995 par l'adoption d'un Plan national d'action pour la sauvegarde et la reconquête des zones humides et par la création, en 2001, de 5 pôles relais « zones humides » nationaux chargés d'accompagner les initiatives locales. La Fédération des Parcs naturels régionaux étant chargée de l'animation du pôle relais « zones humides intérieures » (étangs, marais continentaux…), elle proposera le 2 février prochain plus de 200 animations à l'occasion de la Journée mondiale des zones humides : sorties découvertes, chantiers nature, expositions, conférences, ateliers pour les enfants…
Par ailleurs, le pôle relais « lagunes méditerranéennes », porté par la Station Biologique de la Tour du Valat, en partenariat avec le Conservatoire des Espaces Naturels du Languedoc-Roussillon et l'Office de l'Environnement de la Corse, se mobilise pour proposer plus de quarante animations un peu partout en Languedoc-Roussillon, PACA et Corse jusqu'au 4 février : conférences, ateliers pédagogiques, dégustations des produits des lagunes, projections de films, animations culturelles…

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager