Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

La restauration de la couche d'ozone a permis de limiter le réchauffement climatique

Gouvernance  |    |  Fanny Bouchaud  |  Actu-Environnement.com

Signé en 1987, le protocole de Montréal visait à supprimer progressivement les chorofulorocarbures (CFC), des gaz utilisés dans la réfrigération et les aérosols. Selon une étude publiée dans Nature le 18 août, sa mise en oeuvre a évité un réchauffement planétaire de 0,5 °C à 1 °C en permettant à la couche d'ozone stratosphérique de commencer à se restaurer. Voilà du moins ce que les scientifiques ont constaté grâce à un modèle tenant compte du «trou» dans la couche d'ozone, de son effet sur les plantes et le cycle du carbone, et du changement climatique. Sans cela, le réchauffement actuel aurait été de 4 °C, même en maintenant le réchauffement des autres gaz à effet de serre (GES) sous la barre des 1,5 °C, rapporte l'étude, car les gaz CFC sont également de puissants GES. D'après les scientifiques, la déplétion de la couche d'ozone aurait aussi eu des conséquences sur la biomasse végétale et sa capacité à stocker le carbone.Les conséquences positives du protocole sont une bonne nouvelle pour le climat. Cependant, la couche d'ozone n'est pas encore restaurée puisqu'en 2020, des chercheurs alertaient sur un «trou» observé au-dessus du Pôle Nord et qu'en 2018, des gaz CFC avaient été détectés dans l'atmosphère, malgré le protocole de Montréal.

Réactions1 réaction à cet article

 

Un frigo ou congélateur ça dure 30 ans, et faut pas se leurrer, quand il arrive en déchetterie, le groupe est vide: rien que le transport, donc attendre encore 10 ans.
Dommage, cet ozone on en a besoin, et en ville par beau temps (heureusement on n'y vit pas tous) ça pollue.
L'été par grande chaleur surtout en bord de mer, sur une route côtière c'est un infection, on devrait interdire les voitures thermiques ces jours la.

pemmore | 20 août 2021 à 13h50
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Solutions de protection anti-inondation pour entreprises ou collectivités Interalliance