Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Label Effinergie RE 2020 : « On a voulu redonner une définition aux bâtiments à énergie positive »

En juillet 2022, Effinergie a présenté les nouvelles règles techniques de son label adossé à la nouvelle réglementation environnementale RE 2020 pour les projets résidentiels neufs. Angélique Sage explique les ambitions de ce nouveau référentiel.

Entretien  |  Bâtiment  |    |  Rachida Boughriet

L'association Effinergie est pionnière pour ses labels qui valorisent la performance énergétique des bâtiments neufs et rénovés. Dévoilé en juillet 2022 et disponible depuis septembre dernier chez les organismes certificateurs, le nouveau label Effinergie intègre les exigences de la nouvelle réglementation environnementale (RE 2020) pour les projets résidentiels neufs. Le 3 octobre 2022, au salon Batimat à Paris, Angélique Sage, responsable technique de l'association Effinergie, a détaillé les critères de ce nouveau référentiel.

Un label qui s'adapte aux avancées introduites par la RE 2020, en vigueur depuis janvier 2022, en matière d'empreinte carbone, tout en allant plus loin dans ces exigences. Plusieurs indicateurs de la RE 2020 sont ainsi renforcés sur le volet énergie, le label Effinergie redonnant également une définition du bâtiment à énergie positive (Bepos). Sur le volet carbone, c'est une anticipation du calendrier de la RE 2020 qui est proposée aux acteurs.

Effinergie prévoit par ailleurs de s'attaquer aux exigences de la RE 2020 pour les projets tertiaires.#BATIMAT2022

Réactions2 réactions à cet article

 

Au vu de toutes les nouvelles normes, il sera plus simple de raser un bâtiment, une maison, et d'y installer un édifice pré-construit aux nouvelles normes.
Cela peut s'organiser, récupération du récupérable, dépollution, arasement puis mise en place du nouveau bâtiment, avec connexion à l'épuration, etc...
On pourrait avoir des options de personnalisation mais pour le reste, c'est tellement de travail pour réhabiliter une demeure pas très ancienne que...

28plouki | 23 octobre 2022 à 19h40
 
Signaler un contenu inapproprié
 

C'est bien çà le problème, 28plouki. Le plus facile, en tout cas pour un promoteur, est en effet de tout raser..... au nom des normes.....pour y construire un cube dont on ne sait pas ce que deviendra sa conception dans 20 ans (et de toutes façons, les normes auront, elles aussi, changé dans 20 ans). Je le vois ici chez moi, des maisons avec des murs de 20-30 cm d'épaisseur sont démolies pour y insérer de "beaux" petits collectifs blancs et gris à la mode, bien imperméabilisés tout autour, le tout à des prix qui font injure à la masse de smic améliorés qui vivent ou vivaient à proximité.... on se retrouve partout avec des agrégats de machin new look (oui mais BBC!) insérés à la va-vite sans aucune prise en compte de l'environnement local, la crise énergétique à (pour moi) bon dos....

nimb | 25 octobre 2022 à 09h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]