En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Bientôt un label en faveur des projets de financement participatif

Gouvernance  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com

En lançant la Semaine de la finance responsable, la ministre de l'Environnement Ségolène Royal a annoncé le 26 septembre un nouveau label dédié au financement de l'économie verte. Ce label vise à valoriser le financement participatif des projets œuvrant en faveur de la transition énergétique et écologique, "y compris les projets d'autoconsommation", a souligné la ministre.

Le label concerne toutes les formes de financement participatif via les plateformes Internet. "Cela correspond aux dons, prêts, capital, obligations et bons de caisse", a précisé le ministère de l'Environnement. Le label s'adresse à la fois aux petits projets (inférieurs à 15.000 euros) et aux plus gros projets "pour lesquels le degré d'exigence de reporting relatif à l'impact sur l'environnement est plus élevé".

Ce label permet de "garantir la transparence" du projet (concertation du public, implication et participation des citoyens, suivi du projet sur la durée...) et d'apporter des informations sur la qualité environnementale du projet. Ségolène Royal mettra prochainement en consultation les textes réglementaires et le référentiel du label. Les premiers projets pourraient être labellisés d'ici janvier 2017.

Ce nouveau label s'ajoute au label public "transition énergétique et écologique pour le climat" (TEEC) lancé fin 2015 qui distingue les fonds qui financent l'économie verte. Huit premiers fonds bénéficient aujourd'hui de ce label, a indiqué la ministre.

L'ISR reste peu mis en avant par les établissements financiers

Ce label s'ajoute aussi au label "Investissement socialement responsable" (ISR), lancé en janvier 2016, qui permet aux investisseurs d'identifier les fonds pratiquant les placements responsables.

Pourtant, l'offre de produits ISR reste peu mise en évidence par les établissements financiers, selon un sondage Ipsos réalisé pour le Forum pour l'investissement responsable (FIR) et Vigeo Eiris. Cette enquête nationale annuelle a été conduite en ligne du 26 au 29 août 2016 auprès de 1.100 Français.

Seulement 4% des personnes interrogées se sont vues proposer de l'ISR par leur établissement financier, contre 3% en 2015, indique l'enquête. Ce chiffre est très légèrement en hausse pour l'épargne salariale : 9% se sont vus proposer de l'ISR en 2016 contre 6% en 2015. Près d'un tiers des Français sondés estime qu'un label sur les produits d'épargne, soutenu par les pouvoirs publics, les inciterait à choisir l'ISR.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…