En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Label écologique européen : le système révisé

Gouvernance  |    |  WK-hsqe.fr
Le système de label écologique de l'Union européenne est révisé. Le nouveau texte, qui abroge le règlement 1980/2000 jusque-là applicable, vient d'être publié au Journal officiel.

La révision du système vise à élargir la gamme des produits et services couverts et à mettre l'accent sur ceux qui recèlent le potentiel d'amélioration le plus important. Les médicaments, à usage humain et vétérinaires, en sont toutefois exclus. Une étude de la Commission doit examiner si les denrées alimentaires et les aliments pour animaux pourraient en relever à l'avenir.

Le nouveau règlement permet également de simplifier les procédures à suivre par les entreprises demandant l'attribution du label, ainsi que de réduire les redevances.

Programme facultatif

Le label écologique communautaire est un programme facultatif créé en 1992 pour encourager la production et la consommation de produits et services respectueux de l'environnement dans toute l'Union européenne.

Il est destiné à aider les consommateurs à choisir des produits et des services « verts ». Il peut être accordé à une fourchette allant de 10 à 20 % des produits les plus écologiques de chaque catégorie.

À l'heure actuelle, près de 20 000 produits et services portent le logo en forme de fleur du label écologique communautaire. Au nombre de ces produits et services figurent les produits d'entretien, les appareils électriques, le papier, les produits textiles, les équipements pour la maison et le jardin, les lubrifiants, ainsi que les services d'hébergement touristique.

Tous les États membres de l'UE et de nombreux pays tiers comme l'Inde, la Nouvelle-Zélande, le Canada et la Chine proposent de tels produits et services.

Performance environnementale

Tous les produits porteurs du label écologique communautaire ont été contrôlés par des organismes indépendants sur la base de critères écologiques et de performance stricts. Pour l'attribution du label, il est tenu compte non seulement des principales incidences d'un produit sur l'environnement, mais également de sa performance environnementale tout au long de son cycle de vie.

La gestion du label écologique est assurée par les autorités des différents États membres de l'UE, ainsi que par celles de l'Islande, de la Norvège et du Liechtenstein.
© Tous droits réservés Actu-Environnement Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur ou établissement d'un lien préformaté [9543] / utilisation du flux d'actualité.

Réactions1 réaction à cet article

 
logo - fleur

Merci pour l'info, il est juste dommage de na pas avoir ajouté le logo dans l'article...
Cordialement,

Manu | 10 février 2010 à 21h29
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager