En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

“ ''Le label Minergie donne la possibilité de profiter en France d'une expérience solide acquise en Suisse'' ”

Dans un contexte de changement climatique au centre duquel prend place la consommation énergétique des bâtiments, l'association prioriterre s'est donnée pour mission de certifier les bâtiments basse consommation selon le label Suisse Minergie. Une démarche que Christian Chapuzet, directeur du pôle Minergie de l'association détaille pour Actu-Environnement.

Interview  |  Energie  |    |  David AscherActu-Environnement.com
   
“ ''Le label Minergie donne la possibilité de profiter en France d'une expérience solide acquise en Suisse'' ”

   
AE : Pouvez-vous nous rappeler brièvement l'origine et l'objectif poursuivi par le label MINERGIE ?
CC :
Le label Minergie est un label de haute qualité, certifiant des bâtiments neufs ou rénovés à très faible consommation d'énergie avec un niveau de confort supérieur aux standards actuels, et reconnu aujourd'hui au niveau européen et mondial pour sa performance. Il s'appuie sur 10 années d'expérience en Suisse et la réalisation de 6500 réalisations telles des logements individuels, des bâtiments industriels et collectifs… sur une surface totale de 6 500 000 m2. Sur le territoire français, le label intègre bien entendu toutes les exigences spécifiques liées à la réglementation thermique RT2005.
Minergie labellise donc une solution opérationnelle et concrète pour construire dès aujourd'hui des bâtiments basse consommation qui seront le futur standard de la construction dans une dizaine d'années.
Plusieurs labels Minergie sont d'ailleurs déjà opérationnels en France comme Minergie Standard avec une exigence de 42kWh/m2/an pour le neuf et 80kWh/m2/an pour la rénovation, Minergie-P pour les bâtiments dits « passifs » et enfin Minergie-Eco pour les maîtres d'ouvrage souhaitant intégrer les paramètres écologiques comme la santé, le recyclage, l'énergie grise...


AE : En quoi diffère-il selon vous du nouveau label EFFINERGIE ? Ne sont-ils finalement pas un peu redondants ?
CC :
Comme je vous l'ai précisé précédemment, la force du label Minergie tient à ces 10 années d'expérience et à l'ensemble des savoir-faire capitalisés par tous les acteurs de la filière bâtiment : architectes, bureaux d'études, constructeurs, fabricants, installateurs, …
Labelliser Minergie en France, c'est donner la possibilité aux entreprises et aux professionnels français de profiter de ces savoir-faire historiques et d'accroître leurs compétences donc leur compétitivité : conseil, assistance à maîtrise d'œuvre, formations…. D'ailleurs, de nombreux architectes et bureaux d'études suisses, intégrant dans leurs équipes des ingénieurs français ayant une parfaite connaissance de la RT2005, ont aujourd'hui plusieurs réalisations Minergie à leur actif et sont capables d'accompagner des projets Minergie sur l'ensemble du territoire français.
Le label Minergie en France donne donc la possibilité de profiter immédiatement d'une expérience solide acquise en Suisse.



AE : L'association prioriterre est aujourd'hui le certificateur officiel du label MINERGIE sur l'ensemble du territoire français. Concrètement, en quoi consistera sa mission ?
CC :
Notre association prioriterre est engagée depuis plus de 20 ans dans le champ des économies d'énergies et de la sauvegarde des ressources de la planète. La signature d'un accord avec l'Association Minergie, pour être certificateur officiel du label éponyme sur l'ensemble du territoire français, constitue donc un engagement fort pour passer à l'action.
Concrètement notre association, en tant qu'organisme certificateur est chargée de valider le dossier technique du bâtiment (choix technologiques, paramètres d'isolation, système de ventilation, apports en énergies et facteurs de pondération, calcul de la performance thermique) pour délivrer un label Minergie provisoire. Un ou plusieurs contrôles qualité sont ensuite effectués sur chantier pendant la période de construction du bâtiment pour s'assurer du respect des paramètres techniques notifiés dans le dossier et garantir au maximum la performance thermique finale du bâtiment.
Aux côtés de ces aspects certificateurs, prioriterre est chargé de la promotion du label en France et va, pour cela, proposer dans les prochains mois de nombreuses conférences et formations techniques à destination des professionnels du bâtiment : architectes, bureaux d'études, constructeurs, installateurs… Nous resterons bien entendu à la disposition de tous les particuliers, entreprises et collectivités qui souhaitent plus d'informations sur le label Minergie ou être mis en relation avec des professionnels du bâtiment compétents pour réaliser un projet Minergie sur l'ensemble du territoire français.

Réactions35 réactions à cet article

 
Expérience dans les DOM

Qu'en sera t-il au niveau des DOM? Faudra t-il attendre la mise en place de la RT DOM?

fca | 12 avril 2007 à 07h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Pourquoi promouvoir un label Suisse en France ???

Pourquoi payer une licence Minergie alors que le label Effinergie est gratuit et qu'il est le standard Français, reconnu comme tel par la Direction de l'Habitat, des constructions et de l'urbanisme du Ministère de l'équipement ? Alors que les élections présidentielles passées, le décret d'application verra le jour ?

Monsieur Minergie à la sauce Française est trés gentil, même avec ses 10 années d'expérience. Mais si on veut encore plus d'expérience, allons voir monsieur Passiv Hause en Allemagne, non ?

Pourquoi le label Minergie n'a pas été le standard Français ?
Parce que Monsieur Minergie, en Suisse, pensait que toute la France allait lui payer des royalties... Elle n'est pas belle la vie ? A se vouloir négocier avec un Etat, il a tout perdu et on le revoit poindre son nez en ayant convaincu une association Française. Cela s’appelle un cheval de Troie. Dommage pour lui… Mais qu’il continue de faire du Minergie chez lui, car chez nous, on s’en charge…

Un fait est avéré, c'est que la France est en retard sur les Suisses, les Allemands, les Autrichiens dans la maîtrise de l'énergie dans les bâtiments. Ce qui fait que pour aller dans cette direction, nous devons importer des solutions principalement d'allemagne et d'autriche. Des solutions techniques, s’entend, ou des produits, en attendant que nos industriels se mettent à en produire d’aussi performants.
Car nous devons rénover 14 millions d’habitations et construire nos quelques centaines de millier de constructions neuves annuelles.

Mais pourquoi payer une licence à Minergie alors que le principal problème que les Français rencontrent quand ils tentent de construire des maisons passives, c'est dans l'intégration des principes d'étanchéité à l'air et de l'attention particulière à la réduction des ponts thermiques ?

Ce qui veut dire que notre besoin ne se situe pas dans une multiplication de labels ou d’appellations qui finissent par embrouiller les idées des bonnes volontés (Minergie, Minergie P, Minergie Eco, Maison passive ou Passiv Hause, Haute qualité Environnementale, Trés haute qualité environnementale, sans parler de RT 2005..., et encore de l’éco-construction et ses autres objectifs), mais des formations initiales et des formations continue, des formations professionnelles qui inervent l’ensemble des corps de métiers : des architectes aux ingénieurs en passant par les économistes de la construction, le gros œuvre, le second œuvre, les fabricants et les distributeurs…bref, à nos entreprises et à nos professionnels pour pouvoir transmettre les idées propres à la construction passive qui sont complexes mais qui demandent de la communication et de la proactivité entre les différents corps de métiers tant en conception qu’en réalisation. Un tout destiné à répondre à la demande croissante des particuliers, auto constructeurs ou non, des promoteurs et des entreprises qui comprennent les enjeux pour la planète et veulent faire acte de civisme écologique.

C'est la mission que c'est donnée Effinergie en travaillant en même temps sur la formation (Cefiim), sur les produits bancaires (Banques Populaires) et des appels à projets ont été lancés par les régions qui constituent le collectif Effinergie, parmi lesquelles Paca et Languedoc Roussillon, Alsace, sans parler de Rhône Alpe qui est probablement la plus avancée sur le sujet.

Donc on trouvera toujours des astucieux qui chercheront à s'immiscer en se faisant passer pour agneaux alors que loups. On trouvera des rusés qui ont compris que la France se réveille et que ce marché (certains candidats à la présidentielle l’ont compris) peut représenter un gigantesque chantier qui peut donner de l’emploi à 100 000 ou 200 000 personnes par an pendant 30 ou 40 ans.

Que Monsieur Minergie sauce française et son association prioriterre ait succombé au charme des promoteurs du label Minergie est son problème. Que ces mêmes promoteurs aient trouvé un gogo qui n’a pas pu ou pas voulu joindre ses efforts à ceux du collectif Effinergie, c’est leur choix et bien leur en fasse. Que ce Monsieur apporte sa contribution en respectant le label Français Effinergie et il sera le bienvenu, mais qu’il induise les bonnes volontés en erreur en leur faisant construire à un standard Suisse en France, ce n’est pas très honnête, et il le sait.

Les dix ans d’expérience sont Suisse, les entreprises qui ont ce savoir faire sont en grande majorité Suisses et alors que nous avons du chômage en France, il est très gentil, mais à choisir, il me semble plus utile à mon pays de faire en sorte que nos entreprises acquièrent le savoir faire nécessaire à mettre en œuvre son label pour rénover ou construire nos maisons, plutôt qu’enrichir ceux qui n’en manquent pas en se servant au passage.

Ivan Komaroff
K conseil
Conseil, accompagnement et réduction des risques
dans la maîtrise de l’énergie dans les bâtiments

kconseil | 12 avril 2007 à 07h49
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Expérience dans les DOM

Dans les DOM, il existe le label Ecodom.

Remarque complémentaire:
De toutes façons, on n'est pas obligé d'attendre qu'il y ait des reglements ou des labels pour bien faire....
... et sur la RT, ceux qui pensent sauver la planète en respectant la RT 2005 se mettent le doigt dans l'oeil (sauf s'ils prévoient dès aujourd'hui des travaux d'amélioraion énergétique dans 20 ans).

Vincent | 12 avril 2007 à 08h29
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Pourquoi promouvoir un label Suisse en France ?

On y voit enfin un peu plus clair !!

Merci

mimineflo | 12 avril 2007 à 09h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Pourquoi promouvoir un label Suisse en France ?

Cet avis est interressant mais un peu machiabélique. Puisque les solutiosn techniques existent et fonctionnent bien en Suisse, pourquoi pas utiliser cette expérience pour "prendre le train en cours "... meme si les entreprises ne sotn aps aussi avancées chez nous ( c'est vrai); tant que ca pousse a dynamiser les consciences et le secteur, je ne vois aps pourquoi ion devrait systematiquemetn cracher dessous, sous prétexte d'un evenetuel protectionnisme.
les labels et aux demarches sont tres nombreux, certes, mais ya que le résultat qui compte, a mon avis.

D.Z.
Ingénieur Climatique, BET Thermique (et Environnement.)

toutpourclimat | 12 avril 2007 à 11h13
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Pourquoi promouvoir un label Suisse en Franc

Il existe une raison qui me semble assez incontournable qui renverse l'idée de construire au label Minergie en France et de payer pour, c'est l'appel à projet de régions comme Languedoc Roussillon et Paca, conclu avec l'ADEME et qui propose une subvention de 40€/m² pour du neuf et 50€/m² pour de la rénovation à condition de construire au standard Effinergie. On sait qu'il existe des nuances dans le mode de calcul, donc pourquoi ne pas l'utiliser ? Est-on prêt à ne pas bénéficier de ces subventions pour des histoires de noms de labels et d'intérêts privés ?

AInsi, qu'une association qui se positionne comme une ONG et qui doit sûrement donner des conseils de qualité ne favorise pas un label français ne me semble pas trés cohérent en terme de stratégie et de clarté pour ses utilisateurs.

Il ne s'agit pas de protectionnisme désuet et stupide, mais bien de communiquer clairement sur un sujet où des ménages et des agents économiques s'engagent sur des investissements coûteux dont l'objectif est entre autre, de ne pas y revenir avant 30 ou 40 ans.

Donc ou bien il y a un manque de préparation de leur part et un manque de connaissance du contexte macroéconomique et règlementaire, ce qu'on peut à la rigueur comprendre ou alors d'autres motivations se sont grévées sur leur stratégie...

Maintenant que chacun construise comme il le souhaite et la réduction des gaz à effets de serres et des émissions de CO² reste le plus important.
Je m'attache juste à faire que mes clients parviennent à la meilleure analyse coûts/bénéfices, que les entreprises locales parviennent à la meilleure expertise et au meilleur savoir faire et que les réalisations proposée soient cohérentes avec le Territoire...

K conseil | 12 avril 2007 à 12h10
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Pourquoi promouvoir un label Suisse en Fr

Les solutions techniques existent en France depuis aussi longtemps qu'en Suisse ou en Allemagne !
Pas besoin d'en importer. Des bureaux d'études comme Enertech, Paziaud, Pouget ou d'autres ont à leur actif depuis presque 20 ans des maîtrises d'oeuvre de construction neuve ou de réhabilitation au niveau des standards Minergie ou Passiv Haus.
Le savoir faire est aussi là, mais reste à développer. C'est surtout une culture générale du détail qu'il faut instaurer, aussi bien en conception qu'en réalisation. Car c'est dans les détails que se gagnent les négawatts...
Enfin, il faut juste rassurer les maîtres d'ouvrage : non ce n'est pas compliqué, ni coûteux, ni risqué techniquement, ni impossible à entretenir... Et oui, c'est salutaire pour l'économie et l'environnement de faire des bâtiments basse consommation.

AS | 12 avril 2007 à 12h40
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Minergie France

prioriterre, qui en tant qu'ONG n'a aucun but lucratif, a aujourd'hui pour mission de participer à l'évolution du bâtiment français.

L'objectif de prioriterre est de développer un savoir-faire avec les professionnels du bâtiments français et les fabricants français.

Le label Minergie est avant tout une exigence de performance avec un système qualité reconnu et sans frontière.

prioriterre est une ONG connue aujourd'hui pour son professionnalisme et son éthique. Ses actions s'appuient sur des solutions concrêtes en accord avec ses valeurs.

C. Chapuzet | 12 avril 2007 à 17h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Minergie France

Alors pourquoi ne pas promouvoir le label Effinergie ?
Et pourquoi une réponse au sujet du label Effinergie dans cet article qui élude la question ?

Kconseil | 12 avril 2007 à 17h34
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Pourquoi promouvoir un label Suisse en France ?

Réaction négative. C'est en effet une réaction typique des français (et j'en sui un)... toujours CONTRE ce qui est bon, ce qui est bien fait,.... lorsque ce n'est pas français!!! toujours contre le progrès des autres et en faveur des complications et lourdeurs administratives.... on ne progresse que lentement et avec du plomb dans les ailes!!!.
Acceptons de bon gré ce qui est bien réussi à côté,... et laissons notre orgueil maladif de côté!!!! Nous devons tous apprendre d'un côté et de l'autre... alors cessez de critiquer négativement. Bravo Minergie !!!... bien fait les Suisses !!!

pbsolar | 12 avril 2007 à 21h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 
S'il n'y avait qu'une réponse

Le label Effinergie est née d'une initiative partagée entre plusieurs acteurs, et notamment les régions françaises, représentant leurs citoyens.
Ce label, plus exigeant encore que le label Minergie dont il est un dérivé, a été retenu par les pouvoirs publics et intégré dans la RT 2005 sous le nom de basse consommation.

L'intérêt de chacun est d'avoir un label clair, connu, qui s'impose. Effinergie a mis toutes les chances de son côté et est le mieux positionné. Soutenons le. Cela signifie qu'il vaut mieux se passer de Minergie.

T. | 13 avril 2007 à 12h34
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Pourquoi promouvoir un label Suisse en Franc

mais toujours pas de réponse à la question : pourquoi pas de promotion du label EFFInergie ????
n'y connaissant pas grand-chose, j'aimerais bien avoir un réponse pour comprendre. peut-être l'auteur de l'article a-t-il une idée ??? après tout, la question pasée n'a effectivement pas eu de réponse, en tous ca dans l'article tel qu'il est rédigé...

Anonyme | 16 avril 2007 à 11h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Pourquoi promouvoir un label Suisse en Franc

Je ne pense pas qu'il s'agisse là d'être CONTRE l'arrivée de Minergie en France (nombreux sont ceux qui le souhaitaient depuis longtemps) mais d'être contre une multiplication des labels et des démarches qui nuisent finalement à la lisibilité des projets et deviennent comme autant d'arguments de vente à afficher sur des panneaux... déjà qu'on vend le HQE à toutes les sauces parce qu'on s'est rendu compte que ça marche bien auprès des acheteurs et que du coup on en fait tout et n'importe quoi...

Je doute que la basse consommation d'énergie ait besoin d'une multiplication des démarches pour exister... elle a surtout besoin qu'on se mette à l'oeuvre!

m.stivala | 16 avril 2007 à 12h31
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Pourquoi promouvoir un label Suisse en Fr

Je vous réponds ... même si ce n'est pas moi l'auteur de l'article. Je pense qu'Effinergie n'a pas encore les moyens nécessaires pour promouvoir son label... et il faut plus que de la volonté pour y arriver.
Je suis un fervent adepte de Minergie et ayant développé plusieurs projets sous ce label, je peux vous confirmer que tout est bien ficelé et garantit de très bons résultats. En plus des formations sont réalisées pour bien préparer les professionnels de la construction. Les Suisses ne font pas les choses à moitié... c'est bien fait et l'Ademe le reconnaît.
Je ne dis pas qu'Effinergie est mauvais, mais il est loin d'être fonctionnel. Leur site sur Internet est même très, très limite... et loin d'apporter de la confiance... alors il faut apprendre à marcher avec les grands pour l'instant.
Voir Minergie.... www.minergie.ch

pbsolar | 16 avril 2007 à 18h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Pourquoi promouvoir un label Suisse en Fr

On est bien d'accord !!!... Travaillons avec ce qui fonctionne et donne des résultats. Dans mon cas j'ai déjà réalisé plusieurs projets avec le label Minergie (suite à des formations) et je peux confirmer que les résultats sont clairs et nets,... et fonctionnent !
Je suis totalement CONTRE la commercialisation du développement durable... une affaire qui a ouvert l'appétit chez les polititiens et surtout chez les commerçants... pas moyen d'y voir clair... alors il faut aller vers ceux qui s'y connaissent vraiment... et Minergie est un sérieux apport !
Voir ...www.minergie.ch
Ils ont beaucoup de résultats..

pbsolar | 16 avril 2007 à 19h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Expérience dans les DOM

C'est quoi le laber Ecodom? Comment en savoir plus?
MC

MC | 17 avril 2007 à 07h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Pourquoi promouvoir un label Suisse en

Tout à fait d'accord. Personne ne remet en question l'efficacité de Minergie.
Maintenant Effinergie n'en est qu'à son commencement, laissons-lui le temps de se développer avant de le comparer au grand Minergie...

m.stivala | 17 avril 2007 à 10h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Minergie France

Combien coûte le passage au label Minergie pour une maison de 100 m², et combien coûte la même chose avec le label Effinergie ?

Vous devez pouvoir répondre pour démontrer qu'en tant qu'ONG, vous avez choisi de promouvoir certes le système le plus efficace mais aussi le plus économique pour le client final.

Si des particuliers ou des donneurs d'ordres publics préfèrent payer un agrément autre que celui qui se met en place, c'est leur problème et cela ne regarde personne, même si elles le paye plus cher.
Si ces personnes ne peuvent pas avoir accès aux appels à projet de l'ADEME, du Prébat et recevoir 40 ou 50€ par m², ce sera leur choix. Mais en tant qu'ONG, vous aurez le devoir de conseil de leur expliquer cela, sinon... vous perdrez vite votre crédibilité...

Ce qui nous intéresse en premier lieu, c'est qu'il se construise le plus de maisons passives ou de maisons à basse consommation en France.
Car chaque maison construite ou rénovée à 50kwh/an/m² ou moins dans le cas des maisons passives permettra de faire baisser la moyenne nationnale et c'est cela, c'est le plus important.

k conseil | 22 avril 2007 à 15h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Minergie France

La question que je me pose c'est pourquoi avoir créer Effinergie alors que les outils existaient au niveau Européen? Europe, vous avez dit Europe?
N'oublions pas que l'urgence est là et que de toute façon, il nous faut âgir par le biais d'Effinergie ou de Minergie!

ecoconstructionnpdc | 13 mai 2007 à 11h35
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Minergie France

Les premiers étaient les allemands et les autrichiens avec PAssiv Hause, ensuite les Suisses avec Minergie.
POurquoi un lable français ? parce que les normes françaises sont différentes de celles des autres pays.
Mais sur le fond, vous avez parfaitement raison.
Au plus il y aura de maisons à haute efficacité énergétique, au mieux nous nous porterons.

ikoff | 13 mai 2007 à 11h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Expérience dans les DOM

Bonour MC.
Désolé pour la réponse tardive...

De bonnes info sur Ecodom et la maîtrise de l'énergie en général sur l'ARER

Sinon, dans chaque département, il y a un CAUE sencé répondre à ces questions. Par exemple :
CAUE Martinique
Conseil architecture urbanisme environnement
31 boulevard Pasteur 97200 Fort-de-France
Tél. : 05.96.70.10.23 - Fax. : 05.96.60.52.76

Vincent | 26 août 2007 à 14h46
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Pourquoi promouvoir un label Suisse en Fr

En raison de l'experience du label Minergie avec lequel des constructions ont été édifiées il y a maintenant plus de 10 ans.Pourquoi réinventer ce qui existe chez des voisins ?
Effinergie, à ce jour, n'est pas opérationnel.

Dubitatif | 24 avril 2008 à 11h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Pourquoi promouvoir un label Suisse en France ?

Pour un résultat opérationnel.
Pour construire aujourd'hui avec une conso annuelle de 50 KWep/m²/an , vous n'avez aucunes références françaises.
La seule norme actuelle applicable est la RT 2005 qui est loin de cette conso.
Le label Effinergie n'est pas opérationnel.
La seule façon de labelliser une construction "basse énergie" reste un label étranger.

Frenchie | 24 avril 2008 à 12h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Pour voir un peu plus clair :

Certains ont peur des normes "étrangères", en raison des lenteurs hexagonales pour créer un label basse énergie, non opérationnel à ce jour.Ils ne pourraient plus travailler...
Il faut savoir que les normes RT 2000 puis 2005 obligatoires sont peu respectées (même si des études ont été réalisées), les intervenants de la construction sont souvent à des années lumières de la technologie imposée, les résultats sont décevants (ponts thermiques,pose des isolants,points de rosée etc....).Dans cette perspective, nous allons rester avec notre production de CO², en attente du label français.... .

dubitatif | 25 avril 2008 à 18h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Pourquoi promouvoir un label Suisse en France ?

Merci Ivan pour votre éclaircissement ainsi que votre lucidité concernant la pénétration du marché français dans ce secteur d'activité, le protectionisme est de rigueur !
Je suis moi-même entrepreneur dans l'Est de la France et souhaite me diriger dans les ouvrages dit "passif" et je vous avoue que je suis un peu perdu car, avec mon épouse, nous avons la ferme intention de nous investir dans ce secteur afin de faire avancer les choses, mais nous sommes malheureusement et comme d'habitude en retard !!!!. Les supports concernant ce domaine sont donc les bienvenus, mais pas Helvétique bien sûr.

Cela dit, bon courage et à bientôt peut-être

Christian LAMY

Costanzo | 10 septembre 2008 à 17h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Pourquoi promouvoir un label Suisse en Franc

Sauf erreur de ma part, Effinergie est une association qui a transposé le label Minergie sur le moteur de calcul de la RT2005 en lui trouvant un nom et en étant cautionné par toutes les régions Françaises... Si cela n'est pas suffisant, que vous faut-il???
Mais le label BBC2005 est inscrit dans les décrets d'application de la loi Pope si mes souvenirs sont bons depuis juillet 2007... avec les HPE, HPE ENR, THPE et THPE ENR.

La seule RT applicable à minima est la RT 2005, mais les incitations du gouvernement (prêt à taux zero de 30 000 euros) sont là pour donner envie à 1/3 des constructeurs de logements neufs de construire en BBC qui va devenir RT2010...

Donc dire que le label Effinergie n'est pas opérationnel est une fausse vérité.
Mais je l'ai déjà dit il y a longtemps. Ce qui est important c'est que l'ensemble des acteurs du BTP comprennent ce que veut dire "construire étanche à l'air et sans pont thermiques", que les maires comprennent ce que veut dire 'urbanisme durable" en modifiant leurs PLU, leurs SCOT, en imposant les construction en bande pour pouvoir avoir accès aux subventions, en pensant aux besoins d'optimisation des apports solaires quand les PLU sont revus... pour augmenter le nombre de réalisations juste au regard du facteur 4...

ivan Komaroff | 11 septembre 2008 à 15h42
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Pourquoi promouvoir un label Suisse en Franc

merci pour votre message
on peut en parler si cela vous dit

kconseil@free.fr

ivan Komaroff | 11 septembre 2008 à 15h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Pourquoi promouvoir un label Suisse en France

je vous approuve lorsque vous indiquez que l'ensemble des acteurs du BTP comprennent ce que veut dire "construire étanche à l'air et sans pont thermiques", que les maires comprennent l'urbanisme durable" en modifiant les PLU............
Je vous comprend beaucoup moins quand vous persister à défendre un label théorique qui ,pour l'instant, reste inapplicable en raison des formations non dispensées.
Merci de m'indiquer comment ma construction qui consomme 50 kw/m²/an peut être "labelisée" en France, à ce jour, sur quelle base et par qui ?
Votre réponse serait intéressante.

Frenchie | 14 septembre 2008 à 18h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Pourquoi promouvoir un label Suisse en France

C'est trés simple : ce sont les Régions qui peuvent labelliser votre maison à 50kwEP/an/m2 (en fonction du correctif régional Effinergie) lorsque vous répondez à l'appel à projet que nombre d'entre elles lancent avec l'ADEME (c'est le cas pour Languedoc Roussillon, Rhône Alpes, Midi Pyrénées s'y lance je crois aussi...)

Dans ce cas, votre projet aprés être passé par une simulation thermique dynamique (financée à 70% par l'ADEME et votre région) va être analysé dans le moindre détail par un BE thermique sélectionné par L'ADEME et la Région.

Aprés avoir été retenu, votre projet recevra une aide de 40 euro dans le neuf et 50 euros dans l'ancien, par m2.
Pendant toute la durée du projet aux étapes clef le BET de la région et l'ADEME (pour nous en Languedoc Roussillon c'est le CETE d'Aix en Pce) va contrôler la réalisation et à la fin vous aurez droit d'une part à un test porte soufflante et éventuellement de prise de vues thermiques infrarouges.
Enfin, pendant une durée de 2 ans, il sera fait un relevé des consommations pour vérifier si oui ou non votre projet atteint la cible initiale.

dernier point, en suivant cette procédure, vous vous engagez aussi à faire visiter votre maison "témoin" selon des critères propres à l'ADEME et la Région. (C'est pas le Mont St michel, mais cela peut aider à mettre en évidence certaines solutions tecnhniques...

Donc vous voyez, il ne faut pas dire que rien ne se fait. Il faut faire confiance aux régions...

Ivan Komaroff | 14 septembre 2008 à 19h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Pourquoi promouvoir un label Suisse en France ?

Quand j'ai vu à Batimat, que sur le stand Effinergie, c'était une personne de chez Lafarge qui tentait de me convaincre, et quand je vois les partenaires de Effinergie,

alors on est loin de l'éthique.

Du coup, je défends Minergie, en Languedoc Roussillon :)

Daniel T. | 16 octobre 2008 à 14h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Pourquoi promouvoir un label Suisse en Franc

Les régions françaises, la caisse des dépôts, les banques populaires et des industriels...
Comment voulez vous rénover 30 millions de logements et en construire 400 000 par an à ce standard d'ici 2050 autrement qu'avec ces acteurs ?

Vous parlez de quoi quand vous dites on est loin de l'étique ?

Et comment croyez vous que Minergie fonctionne ?

ikoff | 16 octobre 2008 à 15h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Pourquoi promouvoir un label Suisse en Fr

il existe des organismes qui apportent la certification éffinergie (le cerqual par exemple) et il y a des promoteurs (j'en suis un) qui construisent en BBC éffinergie ( 50 kwh/m²/an).

maurice | 05 décembre 2008 à 17h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Minergie

Où en est le label BBC-Effinergie, merci de m'indiquer les sites exemplaires.

Frenchie | 04 octobre 2009 à 16h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 

voir le site maison passive à Groisy pour comprendre les mesures de minergie (blow door)& celle de la norme BBC.

frenchie | 05 avril 2011 à 19h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 

déclaration d'un responsable à méditer pour les opposants au système normatif suisse Minergie ".....Ces travaux vont tous déboucher à court, moyen et long terme, a affirmé Alain Maugard, président du CSTB, en mettant l'accent sur l'évolution de la situation actuelle par rapport au lancement du Prebat. Je ressens à la fois une confiance dans le progrès de la part de l'ensemble des professionnels du Bâtiment, et la nécessité d'accompagner ces diverses échelles de temps d'un programme d'actions cohérent avec des mesures financières et une certaine dérégulation ! Et de constater l'appropriation rapide du concept du ''Facteur 4'' comme en témoigne la dynamique de l'association Effinergie créée en 2006, afin de développer un label Bâtiment basse consommation à l'instar du standard suisse Minergie ! Ce basculement culturel de la Filière vers un management du cheminement du progrès, oblige à adapter tous nos circuits de fonctionnement et nos comportements quotidiens, afin que des architectures nouvelles puissent naître de ces innovations, a-t-il ajouté......"

Frenchie | 06 avril 2011 à 11h46
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste David Ascher

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…