Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Lancement d'une campagne contre le gaspillage alimentaire

Gouvernance  |    |  Dorothée Laperche  |  Actu-Environnement.com

Le Programme des Nations unies  pour l'environnement (PNUE), l'Organisation  des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et leurs partenaires lancent une campagne contre le gaspillage alimentaire. Sur leur site Internet , www.thinkeatsave.org, ils fournissent des conseils simples aux consommateurs et aux distributeurs alimentaires. Ainsi, ils préconisent l'achat de "drôles de fruits". "De nombreux fruits et légumes sont jetés en raison de leur taille, de leur forme ou de leur couleur jugées non adéquates. Acheter ces fruits qui sont parfaitement comestibles, au marché ou ailleurs, permet d'éviter qu'ils soient jetés", explique le PNUE dans un communiqué le Pnue.

Les distributeurs alimentaires peuvent, quant à eux, utiliser le site pour s'engager à mesurer la quantité de nourriture qu'ils rejettent et mettre en place des objectifs pour les réduire.

Le site propose également une plateforme d'échanges d'idées aux personnes impliquées dans les différentes campagnes susmentionnées et favorise une culture globale de consommation durable des aliments.

"Dans un monde de sept milliards de personnes, qui atteindra neuf milliards en 2050, gaspiller de la nourriture est un non-sens d'un point de vue économique, environnemental et éthique" a déclaré, dans un communiqué, Achim Steiner, Secrétaire Général adjoint des Nations unies et Directeur exécutif du PNUE.

Un trillion de dollars perdu

Environ un tiers de la nourriture produite au niveau mondial, représentant environ 1 trillion  de dollars, est perdu ou gaspillé dans les systèmes de production et de consommation alimentaires, selon les données publiées par la FAO.

La quantité de déchets produite par habitant en Europe et en Amérique du Nord/Océanie est comprise entre 95 et 115 kg par an, tandis que les consommateurs en Afrique sub-saharienne et en Asie du Sud-Est ne jettent que 6 à 11 kg par an.


Réactions3 réactions à cet article

 

(c'est bien en regardant la multitude de ce que notre culture jette, bien souvent encore utilisable/réemployable qu'on voit son consumérisme abruti par la pub et le marketing)
Que les grandes surfaces donnent ou vendent une misère (par exemple maxi 500 € la tonne) aux associations locales qui redistribuent gratuitement aux plus pauvres et aux sdf, ce serait déjà pas mal.

Lionel | 25 janvier 2013 à 11h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 

La possibilité offerte sur le site d'afficher la page en Français ne fonctionne pas (ni même pour les autres langues).
Dommage..

fab08022 | 27 janvier 2013 à 10h29
 
Signaler un contenu inapproprié
 

je trouve qu'on gaspille beaucoup trop!!! C'est fou tout ce qu'on jette en nourriture. Il y a beaucoup de gens sur la planète qui ne mangent pas pendant que nous, on jette beaucoup de nourriture à la poubelle. Avec toute la nourriture qu'on jette a la poubelle, on pourait sauver des millers voir même des milliards de gens (les sauver de la famine, dela faim et les empêcher de litéralement crever de faim).

kevin | 15 mars 2013 à 19h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Logiciel en ligne pour la gestion du développement durable Quentic GmbH