En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Lancement d'un nouveau modèle de contrat d'achat Eolien

Energie  |    |  Dorothée Laperche  |  Actu-Environnement.com

A l'occasion de l'inauguration du parc éolien de la Motelle en Champagne- Ardenne, Delphine Batho, ministre de l'Écologie a annoncé la mise en place d'un nouveau modèle de contrat d'achat d'électricité pour les installations éoliennes terrestres. La nouveauté ? Ce dernier permettra la signature anticipée des contrats.

"L'insécurité juridique actuelle fait beaucoup de mal à la filière et met en péril de nombreux emplois. La décision de la ministre offre une véritable bouffée d'oxygène aux entreprises du secteur", se sont réjouis dans un communiqué, Jean-Baptiste Sejourne, président de la Commission éolienne du Syndicat des énergies renouvelables (SER), et Jean-Louis Bal son président.

Selon le syndicat, la possibilité d'anticipation va permettre de  "dégeler de nombreux projets éoliens et relancer ainsi, pour partie, l'ensemble de la filière, des porteurs de projets jusqu'aux industriels fournisseurs de matériels et prestataires de services".

Ce dispositif est effectif immédiatement pour tout nouveau projet.

Réactions6 réactions à cet article

 

Voilà bien l'essentiel: il faut assurer la rentabilité des projets éoliens, sinon, à quoi bon développer des projets éoliens ?
Sortons des incantations naïves : l'éolien, c'est d'abord le monde des affaires, et nous avons besoin des subventions pour être rentables.
Voilà qui va permettre enfin l' essort de l'éolien citoyen.

Vent pour tous | 30 mars 2013 à 18h46
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour,
Dans une France à l'économie sinistrée, je ne comprends pas(ou pltôt si : lobbies !) que l'on s'acharne à développer l'éolien qui est une mauvaise réponse à un vrai problème : le réchauffement climatique. Les éoliennes sont une mauvaise solution économique (tout esr importé, pas de création d'emploi, financemnt des profits financiers des investisseurs par les consommateurs, création de centrales thermiques rejetant du CO2) mauvaise solution environnementale (impact sur les habitants, impact sur la faune et l'avifaune, destruction des sites et paysages par la construction des accès, des éoliennes, des transformateurs et lignes HT-THT de raccordement), mauvaise solution sociétale : fracture de la société et des communautés. Il existe de nombreuses solutions autres : isolation, sobriété, biomasse, géothermie, bois, ... .
Voir le désastre en Allemagne : environnement saccagé, construction de centrales fonctionnant au ligite et au charbon ... !

DEK | 02 avril 2013 à 10h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Comme tout ministre de "l'écologie",on est à la solde des lobbies.
Cent commentaires.

kyrnos43 | 02 avril 2013 à 10h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Effectivement, l'éolien n'est pas la panacée ! Quel scoop !
Mais l'éolien apporte une réponse réelle, efficace et territoriale au problèmes d’approvisionnement de l’électricité.
Les filières se développent en France (Normandie notamment) offrant des emplois. Les éoliennes sont aussi à entretenir et à contrôler, créant tout un nouveau pan d'économie.
Les éoliennes sont souvent raccordées par voies souterraines, l'impact sur les habitant est faibles, et inexistant pour les projets citoyen (projets ou les habitants sont propriétaires du champ d'éolienne, ou la régie d’électricité publique), retombée financières énormes pour les communes, impact positif sur la culture de céréales en plein champ, impact sur l'avifaune maitrisable et non durable (les oiseaux sont pas plus cons, il finiront par éviter ces zones, et les éoliennes sont coupées la nuit pour les chauves souris et autres nocturnes). Les centrales thermiques sont nécessaires aux grand parcs mais ne fonctionnent que lors de l'absence de vent (au lieu de 24H/24).
Je ne sais que dire d'autres. Il ne faut pas avoir peur de progres. Là où ça souffle mettons des éoliennes !
Quand à la comparaison avec la sacro-sainte Allemagne ... je rappelle qu'ils sortent du nucléaire par le tout charbon. Donc bon. Pas d'amalgame.
Enfin le coût : ... attendez que le nucléaire provisionne les coûts de démantèlement de ces installations, ce que les éoliennes font, comme les autres centrales ...

Eolis | 03 avril 2013 à 11h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Message pour Eolis et autre pro-éolien !
Les éoliennes sont une mauvaise réponse à un vrai problème : le réchauffement climatique ! il y a de nombreuses autres possibilités de faire quelquechose de positif ! La production d'éléctricité génére moins de 9% du CO2 émis en France. Le bon sens est de s'intéresser aux principaux émetteurs : transports, tertiaire-résidentiel, industrie-sidérurgie ... C'est aussi de mettre en oeuvre les techniques et moyens
qui ne divisent pas la Société, qui favorisent l'emploi, évitent d'augmenter le déficit commercial (les éoliennes actuellement installées représentent des importations de plus de 10 milliards sans contrepartie !)
Les partisans des éoliennes ont un comportement sectaire qui ne découle pas d'un raisonnement logique et cohérent soucieux des hommes et de leur cadre de vie.
UN DEVELOPPEMENT HUMAIN, SOLIDAIRE ET DURABLE FAIT PASSER LES HOMMES AVANT LES PROFITS ET L'IDEOLOGIE !

DEK | 03 avril 2013 à 13h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 

je comprend pas pourquoi on s'acharne et on continue à gaspiller notre argent dans cette technologie ...qui est d'une une fausse bonne solution et qui par ailleurs saccage notre environnement ....avec tous ces milliards, n'y aurait il pas mieux a faire ? évidemment les industriels ont des machines à vendre et pourquoi donc se décarcasser alors que nos politiques continuent à acheter avec des prix garantis ?

carl | 03 avril 2013 à 13h42
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager