Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Économie circulaire : Renault rassemble ses activités pour devenir le leader européen

Déchets  |    |  Philippe Collet
Actu-Environnement Le Mensuel N°429 Cet article a été publié dans Actu-Environnement Le Mensuel n°429
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

Ce jeudi 13 octobre, Renault Group a annoncé la création de The Future Is Neutral, une nouvelle entité entièrement consacrée à l'économie circulaire. Cette entreprise rassemblera sous une marque commune la quasi-totalité des actifs du groupe liés au su...

Réactions1 réaction à cet article

 

La politique de Renault est de faire du haut de gamme à haute valeur ajoutée, les grosses voitures SUV qui sont lourdes, les hybrides avec 2 moteurs, réservoir + batterie d'accumulateurs, le tout à plus de 2 tonnes, à coûts très élevés à l'achat (ou location), et à l'usage ( consommations très élevée, assurance ); en laissant les petites voitures à la concurrence asiatique. Les composants de toutes les voitures proviennent principalement d'Asie, les sources minerais, terres rares se situent principalement hors d' Europe .. Chine, Chili, N_lle Calédonie, Afrique, Russie.. A l'heure où "l'électrique va devenir plus cher que le thermique (lorsque l'Etat reportera les taxes qu'il applique sur les carburants ! (où pourrait il pomper ailleurs les milliards actuels quand on passe à la pompe ?) l'intrusif LINKY, son TIP5, est d'ailleurs fait pour taxer à volonté les recharges que vous ferez dans votre garage, enfin ce sera moins cher si vous acceptez que ERDF pompe dans votre batterie en cas de pic de conso. à votre risque de voir au petit matin votre batterie plus vide que lorsque vous l'aurez branchée). On est loin des pionniers Renault, Citroën qui concevaient, fabriquaient français (quand les politiques étaient capables de faire des PLANS industriels de développ_t, on avait encore une sidérurgie, des fonderies) On achetait des voitures utilisées pour se déplacer ! et Pas besoin d'avoir un cockpit d'Airbus ! et pour le moins cher possible et à coût environnemental minimal ! !

J Cl M 44 | 14 octobre 2022 à 09h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Pesage du papier recyclé - Mesure de débit massique DuoSeries LB 472 BERTHOLD FRANCE SAS
Pince de tri MB-G450 MB Crusher