En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Surveillance de la légionellose : diminution de l'incidence, mais des progrès sont encore à faire

Risques  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
Une étude publiée mardi 25 aout 2009 dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de l'Institut national de veille sanitaire (InVS) estime que l'objectif du plan gouvernemental de 2004 de réduire l'incidence de 50% des cas de légionnellose est loin d'être atteint en 2008.

Elle souligne que pour que le nombre de cas diminue encore, il importe de mieux contrôler la prolifération des bactéries dans l'ensemble des installations à risque, notamment dans les établissements recevant le public. La sensibilisation de l'ensemble des partenaires impliqués sur la thématique légionelles doit donc rester une préoccupation constante.

L'INVS rappelle toutefois qu'au cours des dernières années, la surveillance de la légionellose s'est nettement améliorée en France et les données récentes ont montré une diminution de l'incidence. En 2008, 1 244 cas ont été enregistrés en France, soit une incidence de 2,0/105.

Réactions2 réactions à cet article

 
pourquoi bloque t on le seul système efficace

Sur le site ILEAU, article du POINT, de Claude Ceritti, Président du LIEN (Lutte contre les maladies nosocomiales) qui demandent : Pourquoi bloque-t-on la ionisation cuivre&argent qui tuent en continu les légionelles dans les réseaux, alors que c'est agréé partout dans le monde?
3 milliards/an d'économie de chauffage (Hôpitaux et Maisons de Retraite), en corrélation avec le CO²!..
Ces bactéries s'habituent au chlore et aux chocs thermiques de 70° (elles mutent et se protègent instantanément!). Il n'y a plus rien qui marche en dehors de ce système!...
Quand aux cas de légionellose, il n'y a qu'à aller sur le site officiel de la santé Suisse, prendre le nombre de décès et de cas avérés, faire une règle de 3.... Et là, on arrive pour la France à 5.000 morts/an et 12.000 cas déclarés... Des vérités qui blessent...
YLA

yakyak | 26 août 2009 à 14h20
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bien d'accord avec "Yakyak", ou sont les réponses à ses questions? Que fait on des 3M€/an de surconsommation pour traiter ce problème qui n'en est pas un.... Pire encore: ces 3M€ correspondent à combien de MWh? LE chiffre ferait peur, surtout quand on considère les choix de notre pays en termes d'énergies!!
Je réalise moi même des audits énergétiques sur des bâtiments et je suis scandalisé de voir ou sont gaspillés nos impôts! scandalisé de voir des chaudières surdimensionnées de 200% uniquement pour réaliser un choc thermique quotidien sur le réseau ECS!
L'énergie à un avenir plutôt sombre en fRANCE (petit f mais grand RANCE), nos politicards sont vendus aux grands industriels, les lois leurs sont complétement favorables... magnifique comme façon de fonctionner: si j'avais été directeur d'areva ou d'edf j'aurais proposé la même loi débile et insensée pour gagner encore + de pognons et obtenir des contrats fructueux...
Snif

kif | 15 avril 2013 à 16h50
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager