En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

LGV Bretagne-Pays de la Loire : dernière étape avant le chantier

Transport  |    |  Angela Bolis  |  Actu-Environnement.com

Eiffage et Réseau ferré de France (RFF) viennent de finaliser leur contrat de partenariat public-privé d'une durée de 25 ans, pour la construction du projet de ligne à grande vitesse (LGV) dans les régions Bretagne et Pays de la Loire. Ce chantier permettra, au terme de cinq ans de conception et de construction, d'améliorer l'accessibilité du grand Ouest français grâce à une nouvelle ligne de 214 kilomètres, dont 182 à grande vitesse, entre Le Mans et Rennes. Les villes bretonnes à partir de Rennes seront rapprochées de 37 minutes de la capitale, le trajet Rennes-Paris s'effectuant en 1h30.

Cette future LGV représente un investissement de 3,3 milliards d'euros. La Banque européenne d'investissement (BEI) s'est engagée à financer à hauteur de 552,5 millions d'euros le projet. 250 millions d'euros sont également financés par les fonds d'épargne gérés par la Caisse des dépôts.

57 communes sont concernées par ce projet de LGV, qui est couplé avec un futur service régional à grande vitesse permettant de réaliser des liaisons directes entre Rennes / Laval / Sablé / Angers / Nantes. Les travaux préparatoires devraient débuter en juillet 2012, les grands travaux de terrassement en décembre 2012. La fin du chantier est prévue pour l'automne 2016. La ligne devrait entrer en service dès printemps 2017.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager