En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'IPBES intègre à ses travaux le lien entre pandémies et biodiversité

Biodiversité  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com

Le 13 mai, la plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) a annoncé organiser un atelier portant sur le lien entre les pandémies et la biodiversité. Les résultats de ces travaux donneront lieu à un rapport, qui fera l'objet d'une revue par les pairs en août 2020, puis d'une publication en septembre. Le document sera ensuite intégré aux travaux du « nexus assessment », c'est-à-dire aux travaux consacrés à l'évaluation des liens entre la biodiversité, l'eau, l'alimentation et la santé dans le contexte des changements climatiques. Le document servira en particulier à cadrer le travail du groupe d'experts chargés de réaliser cette évaluation.

L'atelier de la plateforme intergouvernementale, qui se tiendra du 27 au 31 juillet, « examinera les preuves relatives à la transmission des maladies infectieuses par les animaux sauvages, ainsi que la relation entre les pandémies et la biodiversité, et en particulier les dynamiques des pandémies et les possibilités d'action liées à la biodiversité et aux services écosystémiques ».

Il réunira vingt experts. Cinq seront retenus parmi ceux intervenant dans le « nexus assessment » et dans le groupe de travail spécifique à l'évaluation de l'utilisation durable des espèces sauvages. Les quinze autres seront nommés par les gouvernements et les parties prenantes.

Réactions2 réactions à cet article

 

Et dans les travaux de prospective du MEDEF et des think tanks conservateurs, c'est pour quand ?!

Pégase | 14 mai 2020 à 14h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour, pour examiner "les preuves relatives à la transmission des maladies infectieuses par les animaux sauvages, ainsi que la relation entre les pandémies et la biodiversité, et en particulier les dynamiques des pandémies ..." j'espère que le groupe d'experts intégrera des vétérinaires ..... puisque nous sommes quand même spécialisés dans le domaine des zoonoses, de la protection animale et de la santé publique.

ESGR | 15 mai 2020 à 11h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager