Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Sur LinkedIn, le nombre de recrutements « verts » est en nette augmentation depuis 2016

Gouvernance  |    |  Félix Gouty  |  Actu-Environnement.com

Les emplois « verts », qui requièrent une maîtrise dans le domaine de la durabilité environnementale, ne représentent que 0,8 % des recrutements effectués en France sur le réseau professionnel, LinkedIn, en 2021. Néanmoins, en France comme dans le reste du monde, la part des emplois verts ou verdissants (comprenant de plus en plus de compétences en lien avec le développement durable) est en nette augmentation depuis 2016 : +60 %. Telle est la conclusion d'un nouveau rapport des data-analystes du groupe de recherche interne, LinkedIn Economic Graph Research.

   
Part des emplois verts, verdissants ou potentiellement verdissants recensés sur LinkedIn, en France et dans le monde, en 2021. © LinkedIn Economic Graph Research
 
   
En France, 15 % des membres LinkedIn peuvent être considérés comme des « talents verts » (qui affichent l'une des compétences identifiées comme « vertes » sur leur profil), contre 13 % en moyenne à l'échelle mondiale. Ces candidats sont majoritairement convoités par l'industrie manufacturière, pour les recruter en tant que responsable durabilité, ou les services aux entreprises, comme responsable et superviseur hygiène-sécurité-environnement (HSE). Plusieurs postes, notamment celui d'agent immobilier, gagnent de plus en plus de compétences vertes, selon les observateurs de LinkedIn. À l'échelle mondiale, hormis le responsable durabilité qui comprend 30 % des postes, les recrutements « verts » les plus en vogue comprennent le technicien d'éoliennes, le conseiller en énergie solaire ou le spécialiste en santé et sécurité environnementales.

Réactions1 réaction à cet article

 

"Plusieurs postes, notamment celui d'agent immobilier, gagnent de plus en plus de compétences vertes"...... si on parle de se préoccuper du diagnostic énergétique du bien qu'il essaie de vendre et qu'on assimile cette faculté au fait d'être plus "vert", je peux comprendre.... pour tout le reste, un agent immobilier est un agent commercial, ce qu'on lui demande, c'est de vendre en usant de toutes les techniques commerciales possibles, imaginables et plus ou moins avouables..... le vert n'a rien à voir avec ce type d"emploi, sauf à considérer que le DD est devenu un élément de business commercial comme un autre (ce que je pense personnellement).
.. et encore, on ne parle pas là des promoteurs immobiliers, dont j'ai des exemples locaux assez prononcés de démarche verte purement marketing.

nimb | 29 juin 2022 à 10h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Félix Gouty

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Conseil en résilience environnementale LPA-CGR avocats